3 min de lecture Espace

Fabrication d'oxygène sur Mars : pourquoi c'est un exploit

La Nasa a réalisé un exploit cette nuit, elle a réussi à produire de l'oxygène depuis Mars. Une avancée dans la colonisation de la planète rouge, mais avant cela direction l'ISS.

Un air d'Amérique Un Air d'Amérique Lionel Gendron iTunes RSS
>
Fabrication d'oxygène sur Mars : pourquoi c'est un exploit Crédit Image : NASA/JPL-Caltech | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Lionel Gendron édité par Nicolas Barreiro

Thomas Pesquet rêve de se rendre sur Mars et la Nasa vient de réaliser une prouesse  en vue de la conquête de la planète rouge. Mais avant Mars, l'astronaute français a rendez-vous avec la station spatiale internationale. Le décollage aura lieu vendredi, si tout va bien.

Un petit doute demeure toutefois. Ce n’est pas encore "vert" comme disent les ingénieurs, c’est-à-dire qu’il pourrait y avoir un nouveau report. La raison : des vents trop importants  sur le pas de tir.  On ne prend évidemment aucun risque dans ces cas-là. Le décollage devait initialement avoir lieu ce jeudi, à 12h11 précisément. Il y aura très tôt dans la matinée un briefing météo à la Nasa, à l’issue duquel Thomas Pesquet et ses trois collègues astronautes sauront s’ils peuvent cette fois partir pour la station spatiale internationale, à 400 km au-dessus de nos têtes. À noter que si le décollage de vendredi est reporté, rendez-vous lundi, puisqu’il n’y a pas de procédure de lancement prévue ce week-end.

Ce qu’il faut savoir c’est que les fenêtres de lancement sont très limitées dans le temps. Soit ça part à heure pile, soit on reporte car la station spatiale doit être sur la bonne trajectoire, pour que la navette puisse s’y arrimer. La fusée vise en quelque sorte la station spatiale. C’est pour ça que tout est calculé à la seconde près par les ingénieurs de la Nasa.

Comment les spationautes gèrent ce report ?

Pour les astronautes, il y a une petite frustration, mais ces reports et leur gestion font partie de leur entraînement. Ce qui n’est pas évident, depuis plusieurs jours ils règlent leur sommeil en fonction de l’heure de départ. 

À lire aussi
astronomie
Éclipse solaire du 10 juin : comment observer le phénomène en toute sécurité jeudi

C’est-à-dire qu’en gros ils se couchent vers 15 heures pour se réveiller vers 23 heures pour que leur corps soit physiologiquement prêt pour le décollage. 

Et surtout qu’ils aient le temps d’accomplir toutes les procédures : l’habillage (enfiler une tenue d'astronaute, c’est long et il faut être très précis), le transport vers le pas de tir, et toutes les procédures de vérification en arrivant dans la navette.

Un pas vers la colonisation de Mars ?

La Nasa vient de réaliser un exploit puisque le petit robot "Perseverance" a tout simplement fabriqué de l'oxygène sur Mars. Plus exactement une partie de Perseverance.  Un boitier doré "de la taille d'une batterie de voiture", baptisé "Moxie", nous indique la NASA, situé à l'avant droit du rover Persévérance. 

Moxie a transformé du dioxyde de carbone en oxygène. C’est incroyable ce que les ingénieurs et les scientifiques parviennent à réaliser. L’exploit est à mettre au crédit du MIT, à Cambridge. Et cela prépare tout simplement le terrain à une exploration de la planète Mars par des humains

Avec de l’électricité et des composants chimiques, Moxie a scindé les molécules de CO2 : de l'oxygène d'un côté et du monoxyde de carbone de l'autre. Moxie a produit 5 grammes d'oxygène, de quoi respirer pendant 10 minutes pour un astronaute. La machine est censée pouvoir fabriquer jusqu'à 10 grammes par heure. 

C’est capital pour une éventuelle conquête de Mars car cela pourrait permettre à la fusée de repartir. En fabriquant l’oxygène dont elle a besoin. Un Moxie d'une tonne pourrait produire les 25 tonnes pour qu'une fusée décolle de Mars. Celui-ci pèse 17 kilos. Mais c’est un pas important.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Fil Futur Thomas Pesquet
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants