1 min de lecture Liban

Beyrouth : le Premier ministre libanais annonce la démission du gouvernement

Le pays traverse une grave crise politique, exacerbée par la double explosion du 4 août 2020 qui a fait plus de 150 morts.

>
Explosions à Beyrouth : le Premier ministre va démissionner avec son gouvernement Crédit Image : AFP / DALATI AND NOHRA | Crédit Média : Alice Moreno/RTL | Date :
Victor
Victor Goury-Laffont et AFP

Les meurtrières explosions auront eu raison du gouvernement libanais. Le Premier ministre libanais Hassan Diab a annoncé ce lundi 10 août la démission de son cabinet, après les démissions successives de quatre membres de son équipe, a indiqué à l'AFP une ministre qui a requis l'anonymat.

Hassan Diab est arrivé à la tête du gouvernement en janvier 2020. Il adressera un discours aux Libanais à 18h30 heure française. La terrible explosion du 4 août, due à un énorme dépôt de nitrate d'ammonium et qui a fait au moins 160 morts, a relancé la contestation populaire au Liban.

Face à l'ampleur du drame et la colère de la population, le ministre des Finances Ghazi Wazni a annoncé sa décision lundi, juste après celle de la ministre de la Justice Marie-Claude Najm. La ministre de l'Information Manal Abdel Samad et le ministre de l'Environnement Damianos Kattar avaient claqué la porte dimanche.

Les ministres favorables à une démission

Le gouvernement a tenu une réunion lundi après-midi, au cours de laquelle "la plupart des ministres étaient en faveur d'une démission" du cabinet, a déclaré à l'AFP Vartiné Ohanian, ministre de la Jeunesse et des Sports.

À lire aussi
Ziad Takieddine le 18 octobre 2010, à Paris. justice
Financement libyen : Ziad Takieddine, ex-témoin à charge dans cette affaire, arrêté

Le Premier ministre partant avait déjà annoncé, le samedi 8 août, qu'il comptait organiser des élections anticipées dans le pays, le seul moyen selon lui de "sortir de la crise structurelle". Ce même weekend, plus de 170 personnes avaient été blessées lors de manifestations et un policier tué. La démission du gouvernement ne devrait cependant pas satisfaire le mouvement de protestation populaire qui réclame le départ de toute la classe politique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Liban Explosions à Beyrouth Démission
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants