1 min de lecture Faits divers

États-Unis : un homme noir a été abattu par la police à Los Angeles

La police de Los Angeles a ouvert le feu sur un homme Afro-américain ce lundi 31 août. L'homme, âgé d'une trentaine d'années, est décédé sur place.

"Black Lives Matter" inscrit dans une rue de New-York aux États-Unis.
"Black Lives Matter" inscrit dans une rue de New-York aux États-Unis. Crédit : Angela Weiss / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault et AFP

La police de Los Angeles a abattu par balles un homme noir ce lundi 31 août. Selon les forces de l'ordre, le trentenaire était armé d'un pistolet. Un nouvel incident qui intervient dans un climat général de tension et de méfiance envers les forces de l'ordre, relancé par l'affaire Jacob Blake.


Le bureau du shérif du comté de Los Angeles a donné sa version des faits lors d'une conférence de presse. L'homme en question, âgé d'une "trentaine d'années", circulait à vélo lundi 31 août en début d'après-midi lorsque des policiers ont tenté de l'arrêter pour une infraction au code de la route. Selon les dires des autorités, l'homme serait "parti en courant", laissant son vélo derrière lui. 

Les agents de police seraient parvenus à rattraper le jeune Afro-américain, qui aurait, selon le bureau du shérif, "frappé l'un des agents au visage". Au passage, le suspect aurait laissé tomber un tas de vêtements qu'il avait entre les mains : "Les agents ont remarqué qu'un pistolet noir semi-automatique se trouvait à l'intérieur du tas de vêtements", a poursuivi le lieutenant Brandon Dean, porte parole du bureau du shérif du comté de Los Angeles.

Les policiers ont alors ouvert le feu, touchant l'homme de plusieurs balles. Ce dernier a immédiatement succombé à ses blessures. "Il était en possession d'une arme à feu et s'en est pris à un agent", a insisté le lieutenant Dean, précisant qu'une enquête avait été ouverte.

À lire aussi
Un drapeau hollandais flotte à La Haye (illustration) faits divers
Pays-Bas : agression au couteau dans un supermarché, trois blessés

D'après les médias locaux, une centaine de personnes se sont rassemblées sur les lieux, lundi soir. Ce nouveau drame intervient tandis que le mouvement de protestation antiraciste a été relancé aux États-Unis, après qu'un policier blanc a tiré sept fois dans le dos de Jacob Blake.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers États-Unis Racisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants