2 min de lecture Présidentielle américaine

États-Unis : qui est Anthony Blinken, futur chef de la diplomatie ?

ÉCLAIRAGE - Le président-élu Joe Biden commence à choisir des membres de sa future administration, même si Donald Trump n'a pas encore reconnu sa défaite. Anthony Blinken, qui a occupé plusieurs postes sous Barack Obama, devrait devenir secrétaire d'État.

>
Anthony Blinken, un chef de la diplomatie US francophile Crédit Image : Bryan Bedder / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Sans transition officielle, Donald Trump refusant pour l'instant de reconnaître sa défaite, le président-élu Joe Biden avance avant son inauguration qui aura normalement lieu le 20 janvier. Ce lundi 23 novembre, l'ex vice-président a annoncé une série de nominations pour sa future administration. Parmi elles : Anthony Blinken au poste crucial de secrétaire d'État.

Ce juriste de formation passe donc à la tête de la diplomatie américaine, mais n'arrive pas en terre inconnue. De 1994 à 2001, il sert le Conseil de sécurité nationale américain, puis dirige pendant six ans les effectifs du Comité des affaires étrangères du Sénat.

Mais surtout, Anthony Blinken devient, sous Barack Obama, secrétaire d'État adjoint et conseiller du vice-président, Joe Biden, en matière de sécurité. Proche du futur président des États-Unis, cet haut fonctionnaire soutien sa candidature dès 2008, lors de la primaire démocrate qui sera finalement remportée par Barack Obama.

Opposé à la doctrine "L'Amérique d'abord" de Donald Trump, Anthony Blinken devrait pousser vers davantage de multilatéralisme et une approche plus mondiale de la diplomatie américaine.

Un futur secrétaire d'État francophone

À lire aussi
people
Bernie Sanders : Jennifer Ellis, la créatrice des moufles, est devenue une star

"Les problèmes les plus importants auxquels nous faisons face en tant que pays et que planète, que ce soit le changement climatique, la pandémie, les armes les plus graves, n'ont pas de solution unilatérale. Même un pays aussi fort que les États-Unis ne peut pas les affronter seul", expliquait-il dans un discours au mois de juillet.

Anthony Blinken appelle cependant à un durcissement des positions américaines contre la Russie, ayant indiqué par le passé que Joe Biden, en tant que président, "confronterait Vladimir Poutine pour ses agressions".

Selon la presse américaine, il tentera donc de renforcer les liens des États-Unis avec ses alliés historiques. Parmi eux : la France. Anthony Blinken a la particularité de parler un français presque parfait, comme en témoigne un entretien au micro de RTL de 2016.

Le futur chef de la diplomatie a grandi à Paris, entre ses 9 et ses 18 ans, après que sa mère s'est mariée avec l'avocat et rescapé de la Shoah Samuel Pisar

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine États-Unis Joe Biden
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants