1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : le nombre d'États où plus de 35% de la population est obèse a presque doublé
2 min de lecture

États-Unis : le nombre d'États où plus de 35% de la population est obèse a presque doublé

VU DANS LA PRESSE - Le nombre d’États où au moins 35% des habitants sont obèses est passé de 9 à 16 entre 2018 et 2020. Le Texas et l'Iowa sont désormais concernés.

Une personne obèse (illustration)
Une personne obèse (illustration)
Crédit : AFP
Florise Vaubien

C’est un triste bilan que dressent les autorités sanitaires américaines : le nombre d’États où plus d’un tiers de la population est obèse a doublé en deux ans. Selon les nouvelles données publiées par les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), mercredi 15 septembre, le nombre d'États américains où au moins 35 % des habitants sont obèses est passé de 9 à 16 entre 2018 et 2020. Un chiffre "en progression constante ces dernières années", souligne Ouest France.

Les nouveaux États désormais concernés sont notamment le Texas et l’Iowa. Dans l’ensemble, la plupart des régions les plus touchées sont dans le sud des États-Unis et le Midwest. En 2019, on recensait déjà 12 États sur 50 avec un taux d’obésité supérieur à 35%, notent les CDC.

De fortes disparités raciales et sociales

Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont par ailleurs soulevé d’importantes disparités raciales et sociales. Si aucun État n’a relevé de taux d’obésité supérieur à 35% chez les personnes d’origine asiatique, sept "voyaient une forte prévalence de l’obésité chez les personnes blanches, 22 chez les citoyens d’origine hispanique et 35 (en plus de la capitale Washington) chez les habitants noirs", indique le journal régional.

D’après leurs données, il existe de fortes disparités selon le niveau d'éducation. Le plus fort taux d’obésité concerne les adultes n’ayant pas de diplôme de l’enseignement secondaire ou équivalent (38,8%). Ceux qui détiennent des diplômés de l’enseignement supérieur ont le plus faible taux avec 25%.

À lire aussi

Pour rappel, l'obésité, définie comme un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30, augmente le risque de maladies cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux, de diabète de type 2 ou de certains cancers. Les chercheurs estiment que cette pathologie multiplie par trois le risque d’hospitalisation lié au Covid-19.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/