2 min de lecture Harvey Weinstein

États-Unis : entre 5 et 29 ans de prison pour Harvey Weinstein

Le célèbre producteur américain a été reconnu coupable dans l'affaire qui a déclenché la vague mondiale MeToo.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
États-Unis : entre 5 et 29 ans de prison pour Harvey Weinstein Crédit Image : Johannes Eisele / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Quentin Marchal

C'était l'un des verdicts les plus attendus de l'autre côté de l'Atlantique. L’ancien producteur Harvey Weinstein a été reconnu coupable dans l'affaire qui a déclenché la vague mondiale MeToo et a été condamné à de la prison ferme. Plus de 80 accusatrices se sont fait connaitre, mais les jurés n’étaient appelés à se prononcer que sur le témoignage de trois femmes, et pour l’une d’entre elles, les faits étaient prescrits.

Alors si on regarde dans le détail ce verdict, après 5 jours de délibération, Harvey Weinstein a été jugé coupable d’agression sexuelle sur une assistante de production, pour être précis un cunnilingus forcé sur cette jeune femme. 

Par ailleurs, l'homme qui est aujourd'hui âgé de 67 ans est reconnu coupable de viol sur une autre femme, qui voulait être actrice. Mais le jury n’a pas retenu une circonstance aggravante lorsque l’accusation a tenté de démontrer qu’il avait le comportement d’un prédateur sexuel. Il a été disculpé sur ce point là.

Harvey Weinstein refuse toujours d’admettre sa culpabilité

Si sa peine ne sera connue que le mercredi 11 mars, il écopera entre 5 et 29 ans de prison ferme. Mais si Harvey Weinstein avait été reconnu coupable de prédation sexuelle, il aurait été condamné à la perpétuité et aurait donc terminé sa vie en prison. De leur côté, ses avocats ont annoncé qu’ils allaient faire appel.

À lire aussi
Harvey Weinstein arrive au tribunal le 24 février 2020 États-Unis
Coronavirus : Harvey Weinstein testé positif en prison

Leur stratégie de défense s'est avérée être un échec. Ils voulaient d’abord démontrer que Weinstein était devenu un symbole, une "cible d’un mouvement" qui l’a présenté partout comme un violeur sans être jugé et sans respect de sa présomption d’innocence. Elle consistait surtout à mettre en cause les accusatrices, à les discréditer. 

Les avocats du producteur ont notamment présenté au jury des preuves, notamment des courriels, qui montrent que les deux femmes ont eu des relations sexuelles consenties avec lui par la suite. Néanmoins "un viol reste un viol" a conclu le jury et cette peine représente une victoire pour l’accusation.

En attendant, Harvey Weinstein passe sa première nuit en prison. Il a été menotté et escorté en sortant de la cour, entre deux officiers, visiblement stupéfait. Il refuse toujours d’admettre sa culpabilité. Son avocate a confié qu'il allait continuer à se battre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harvey Weinstein MeToo Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants