1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Cyberattaque aux États-Unis : Trump minimise la responsabilité du Kremlin
1 min de lecture

Cyberattaque aux États-Unis : Trump minimise la responsabilité du Kremlin

Le président sortant est accusé par des responsables politiques américains de sous-évaluer l'ampleur de l'attaque informatique.

Donald Trump, le 3 décembre 2020
Donald Trump, le 3 décembre 2020
Crédit : Brendan Smialowski / AFP
Louis Chahuneau & AFP

Donald Trump fait encore des siennes alors même qu'il s'apprête à laisser sa place au nouveau président des États-Unis, Joe Biden, le 20 janvier. Alors qu'une gigantesque cyber-attaque a touché des serveurs informatiques américains, plusieurs responsables politiques américains ont pointé la responsabilité de la Russie mais Donald Trump a préféré disculper Vladimir Poutine et minimiser l'ampleur des dégâts.

"La cyberattaque est bien plus importante dans les médias qu'en réalité", a tweeté Donald Trump. "Tout est sous contrôle. Russie, Russie, Russie, c'est le slogan prioritaire quand n'importe quelle chose arrive", même si, a assuré le président américain, "ça pourrait être la Chine".


Plusieurs responsables américains avaient pourtant pointé du doigt la Russie, à l'instar de Mike Pompeo, ministre des affaires étrangères : "C'était une entreprise très importante, et je crois que nous pouvons maintenant dire assez clairement que ce sont les Russes qui se sont engagés dans cette activité", a-t-il dit. Selon CNN, des responsables de la Maison Blanche avaient rédigé un communiqué attribuant l'attaque à la Russie, qui devait être publié vendredi, mais ils ont reçu l'ordre de suspendre sa diffusion.

La Russie a démenti les accusations

L'ampleur de la cyberattaque ne cesse de s'élargir à mesure que l'on découvre de nouvelles victimes, au-delà des Etats-Unis. Les hackeurs ont réussi à compromettre le logiciel Orion de la firme américaine SolarWinds, utilisé pour la gestion et la supervision de réseaux informatiques de grandes entreprises ou d'administrations. De son côté, la Russie a démenti être impliquée dans cette affaire. "La Russie ne mène pas d'opérations offensives dans le cyberespace", a déclaré l'ambassade russe à Washington.

À lire aussi

Donald Trump avait déjà été mis en cause dans l'Affaire russe où il était accusé de collusion avec le Kremlin en vue des élections présidentielles de 2016. Mais l'enquête enquête du procureur Robert Mueller, s'était conclue par une absence de preuves.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/