1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Espace : des volcans de glace découverts à la surface de Pluton
2 min de lecture

Espace : des volcans de glace découverts à la surface de Pluton

Des volcans projetant de la glace ont été découverts sur la surface de cette planète naine très éloignée du Soleil. Une découverte inattendue qui pourrait ouvrir la voie à la présence d'eau liquide.

Pluton
Pluton
Crédit : HO / NASA / AFP
Benoît Leroy & AFP

Ces étranges grumeaux intriguaient les observateurs de l'espace. À la surface de Pluton, une étude scientifique avance que des volcans de glaces ont été actifs jusqu'à un âge relativement récent de la planète naine du système solaire. L'analyse d'images prises par New Horizon, une sonde de la Nasa, suggère en effet que la température intérieure de Pluton est restée plus élevée qu'on ne l'imaginait pendant suffisamment de temps pour rendre ce phénomène possible.

Au lieu de projeter de la lave, les volcans de glace expulsent "un mélange d'eau et de glace épais et humide, ou même peut-être une coulée solide comme celle des glaciers", sur Terre, explique à l'AFP Kelsi Singer, planétologue au Southwest Research Institut (États-Unis). Difficile de dater précisément la formation de ces volcans, "mais nous pensons qu'ils peuvent remonter à quelques centaines de millions d'années ou même moins", selon l'experte. Une paille dans une histoire de l'Univers se comptant en milliards d'années.

Un autre point intéresse désormais les scientifiques. La région où se trouvent ces formations étant dénuée de cratères d'impact, qui sont causés par des astéroïdes, les scientifiques n'excluent pas que des volcans de glace y soient encore en formation.

De l'eau liquide sur Pluton ?

Pour que ces éruptions aient pu avoir lieu, une source de chaleur devait forcément se trouvait sur cette planète naine, selon les experts. "Ces enseignements devraient nous permettre de réévaluer la possibilité d'une conservation d'eau liquide sur les petits mondes glacés se trouvant loin du soleil", estime Kelsi Singer.
Néanmoins, aucune explication scientifique ne permet pour l'heure s'expliquer l'origine de la source de chaleur ayant permis ces éruptions glacées. L'une de ces structures, le Mont Wright, avec quelque cinq kilomètres de haut et 150 km de large, a un volume similaire à l'un des plus grands volcans terrestres, le Mauna Loa à Hawaï.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.