1 min de lecture États-Unis

Émeutes du Capitole : le vice-président Mike Pence refuse de démettre Trump

Il s'est refusé à utiliser le 25e amendement de la Constitution et a donc ouvert la voie à une seconde procédure d'impeachment de la part des Démocrates.

Le vice président américain Mike Pence
Le vice président américain Mike Pence Crédit : Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
louis
Louis Chahuneau et AFP

Ça ne passera pas par lui. Le vice-président des États-Unis a refusé, ce mardi 12 décembre, d'utiliser le 25e amendement de la Constitution pour démettre Donald Trump, comme le demandaient les Démocrates, dont leur dirigeante à la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.


"J'estime qu'un tel acte n'est pas dans le meilleur intérêt de notre nation ni ne correspond à la Constitution", a écrit Mike Pence dans une lettre destinée à Nancy Pelosi, juste avant un vote à la chambre basse sur une résolution lui exigeant d'employer ce levier inédit dans l'histoire américaine. Résultat, les Démocrates devraient dès mercredi lancer une deuxième procédure d'"impeachment" à la Chambre des représentants.

Les Démocrates avaient dans un premier temps demandé à Mike Pence d'invoquer le 25e amendement, à une semaine de la prise de pouvoir de Joe Biden, pour lui faire porter la responsabilité des émeutes du Capitole le 6 janvier dernier. Ils estiment que le président américain a "incité à l'insurrection", notamment en demandant à Mike Pence de bloquer la certification de Joe Biden par le Congrès, chose que le vice-président s'est refusé à faire.

Trump ne démissionnera pas d'ici le 20 janvier

Les deux hommes se sont d'ailleurs rencontrés à la Maison Blanche lundi 11 janvier pour s'expliquer sur leurs désaccords. Lors de cette discussion, Donald Trump a affirmé qu'il ne démissionnerait pas avant la fin de son mandat, le 20 janvier, comme l'a rapporté un responsable américain.

À lire aussi
politique
Donald Trump quitte la Maison Blanche en étant au plus bas dans les sondages

Les dernières semaines du mandat de Donald Trump ont pris une tournure chaotique avec l'invasion du Capitole par ses partisans le 6 janvier, à Washington. Cinq personnes ont perdu la vie lors des émeutes dont un policier et une manifestante abattue par les forces de l'ordre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Émeutes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants