1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Économie : comment l'Allemagne a-t-elle creusé l'écart avec la France ?
2 min de lecture

Économie : comment l'Allemagne a-t-elle creusé l'écart avec la France ?

ÉDITO - Que ce soit en matière de finances publiques, du taux de chômage ou du poids des impôts, les chiffres de l'économie allemande sont évocateurs par rapport à ceux de la France.

Le CAC 40 est l'indice phare de la Bourse de Paris
Le CAC 40 est l'indice phare de la Bourse de Paris
Crédit : AFP / Archives, Thomas Samson
Économie : comment l'Allemagne a-t-elle creusé l'écart avec la France ?
04:06
François Lenglet se demande comment l'Allemagne a creusé l'écart avec la France
04:06
François Lenglet

Si les Bleus affrontent la Nationalmannschaft pour leur entrée en lice dans l'Euro 2021 ce mardi 15 juin (21h), le duel France-Allemagne se poursuit également en matière d’économie. En se replongeant dans les indicateurs, pour voir comment a évolué la comparaison économique entre les deux plus grandes puissances de la zone euro, on s’aperçoit de certaines différences. 

Il y a un peu plus de vingt ans, en 2000, lors de la première année de l’union monétaire, les deux compétiteurs étaient quasiment au même point en matière de PIB par habitant : 28.910 euros outre-Rhin, contre 28.930 euros en France. Vingt ans plus tard, en 2020, l’Allemagne est à 34.110 euros tandis que la France n’affiche que 30.690. Un décrochage de 11%, qui s’explique, pour moitié, par le fait que nous avons connu une récession plus profonde l’année dernière, à cause de la crise de la Covid-19

En matière de finances publiques, la France est largement décrochée par son voisin allemand. En 2020, le déficit du PIB s'élève à 9,2% et n’est que de 4,2% en Allemagne. La moyenne européenne se situe quant à elle à 6,9%. Si on élargit un peu la focale temporelle, c’est encore pire. 

De 2012 à 2019, l’Allemagne est tout le temps à l’équilibre ou en positif sur son solde budgétaire, totalisant 7,5 points de PIB d’excédents cumulés. Sur la même période, Paris enregistre 28,6 points de PIB de déficit cumulé. À la fin 2020, l'Allemagne avait une dette de 70% du PIB et la France 116%.

Le modèle social allemand plus performant qu'en France

À lire aussi

En matière de chômage, les chiffres ne sont guère plus rassurants. En 2020, l’Allemagne avait un taux de chômage de 3,8%, alors que nous étions à 8%, soit plus du double. Cette tendance est d’autant plus spectaculaire qu’en 2008, juste avant la crise financière, notre taux de sans emploi était inférieur à celui de nos voisins, qui étaient en encore handicapés par les suites d’une très coûteuse réunification.

Un tel écart dans les performances économiques entre les deux pays s'explique tout d'abord par le fonctionnement du modèle social allemand, avec un patient réglage de la compétitivité qui s’opère dans chaque entreprise, par le dialogue. Le cours de l’euro est également très favorable à la machine à exporter allemande, au contraire pour la France. En effet, le taux de change pénalise notre appareil exportateur, moins spécialisé, moins prisé à l’international.

 Il y a également deux différences notables de politique économique. Le poids des impôts et des dépenses publiques tout d’abord, qui est considérable en France. Les prélèvements obligatoires en France ont atteint leur plus haut de notre histoire avec Emmanuel Macron, en 2019, à 47,4% du PIB. En Allemagne, c’est 5,7% de moins. 

L’autre différence tient au nombre d’heures travaillées par les Français et les Allemands durant leur vie. Le taux d’emploi, c’est-à-dire la proportion de personnes au travail dans la population, est en effet de 75% en Allemagne, contre 65% chez nous.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/