2 min de lecture Explosion

VIDÉO - Liban : les images terrifiantes des explosions à Beyrouth

Beyrouth est une "ville sinistrée", a annoncé mardi le Conseil supérieur de défense du Liban, après les explosions meurtrières qui ont secoué le port de la capitale et provoqué des dégâts d'une ampleur sans précédent.

Les incendies qui brûlent dans le port de la capitale libanaise Beyrouth avec ses grues à la suite d'une explosion massive. Crédits : JOSEPH EID / AFP | Date : 04/08/2020
5 >
Les incendies qui brûlent dans le port de la capitale libanaise Beyrouth avec ses grues à la suite d'une explosion massive. Crédits : JOSEPH EID / AFP | Date : 04/08/2020
Certains cherchent des survivants sur les lieux des explosions Crédits : STR / AFP | Date : 04/08/2020
Un homme blessé est aidé par un pompier près des lieux d'une explosion à Beyrouth le 4 août. Crédits : ANWAR AMRO / AFP | Date : 04/08/2020
Un agent de sécurité se tient devant un homme blessé gisant au sol au milieu de débris le long d'une rue. Crédits : Marwan TAHTAH / AFP | Date : 04/08/2020
Un hélicoptère déverse de l'eau pour circonscrire un feu dans la zone portuaire de Beyrouth. Crédits : STR / AFP | Date : 04/08/2020
1/1
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Une boule de feu puis deux déflagrations suivis d'un immense champignon de fumées. Deux fortes explosions ont secoué ce mardi 4 août la zone portuaire de la capitale libanaise Beyrouth, faisant plus de 100 morts et 4.000 blessés, selon un bilan provisoire de la Croix Rouge libanaise. 

D'après les autorités, quelque 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium, stockées "sans mesures de précaution" dans le port de Beyrouth, sont à l'origine de la puissance des déflagrations, les pires vécues par la capitale libanaise, malgré son histoire tourmentée. "La situation est apocalyptique, Beyrouth n'a jamais connu ça de son histoire", a estimé le gouverneur de Beyrouth, Marwan Aboud.

Le Conseil, qui réunit notamment le président, le Premier ministre et la ministre de la Défense, "recommande" au gouvernement de décréter l'État d'urgence, selon l'agence nationale d'informations ANI. "Une catastrophe majeure s'est abattue sur le Liban", a déploré le président Michel Aoun à l'ouverture de la réunion.

L'explosion a soufflé les vitres des habitations

Selon certains témoins, les déflagrations ont été entendues jusqu'à la ville côtière de Larnaca, à Chypre, distante d'un peu plus de 200 km des côtes libanaises. Les vitres de nombreux immeubles et magasins ont volé en éclats à des kilomètres à la ronde.

À lire aussi
Une semaine après la mort de 4 personnes lors d'une explosion à Paris, rue de Trévise, une enquête est en cours pour déterminer ce qui est à l'origine de la fuite de gaz. justice
Explosion de la rue de Trévise : la mairie de Paris et un syndic mis en examen

Selon le gouverneur de Beyrouth, jusqu'à 300.000 personnes sont sans domicile en raison des énormes dégâts. Il a estimé les dommages, qui ont touché selon lui plus de la moitié de la capitale, à plus de trois milliards de dollars.

Des secouristes, épaulés par des agents de sécurité, ont cherché toute la nuit des survivants ou des cadavres sous les décombres. Les opérations continuent. L'explosion a soufflé les vitres des habitations dans la plupart des quartiers de Beyrouth et de sa grande banlieue, et les artères de la ville restent jonchées de bris de verre.

Les hôpitaux de la capitale, déjà confrontés à la pandémie de Covid-19, sont saturés. Des habitants, blessés et ensanglantés, ont dû faire le tour des hôpitaux toute la nuit pour les supplier d'être admis.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Explosion Liban Incendie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants