1 min de lecture Liban

Beyrouth : ce que l'on sait des explosions qui ont fait plusieurs morts et blessés

ÉCLAIRAGE - Deux explosions ont retenti dans le secteur du port de la capitaine libanaise ce mardi 4 août après-midi. Il y aurait au moins 50 morts et 2.750 blessés, selon une estimation préliminaire d'après le ministre Santé libanais.

Deux explosions ont secoué Beyrouth, faisant plusieurs morts et blessés, le mardi 4 août 2020.
Deux explosions ont secoué Beyrouth, faisant plusieurs morts et blessés, le mardi 4 août 2020. Crédit : STR / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti et AFP

Deux puissantes explosions ont secoué ce mardi le port de Beyrouth, faisant au moins 50 morts et 2.750 blessés, selon une estimation préliminaire d'après le ministre Santé libanais. L'origine des deux explosions, qui ont fait voler en éclats des vitres d'immeubles, de magasins et de voitures à des kilomètres à la ronde, était encore inconnue ce mardi 4 août en début de soirée. D'épais nuages de fumée orange continuaient de s'élever au-dessus de la capitale et la zone du port est entièrement couverte.


Le secteur du port a été bouclé par les forces de sécurité, qui ne laissent passer que la défense civile, le ballet des ambulances aux sirènes hurlantes et les camions des pompiers. Les journalistes ont été interdits d'accès. Les médias locaux ont diffusé des images de personnes coincées sous des décombres, certaines couvertes de sang.

Les circonstances et détails sur l'explosion étaient inconnus dans l'immédiat, mais plusieurs sources ont évoqué un incident au port de Beyrouth peut-être dû à des "matières explosives confisquées".

Des enfants parmi les blessés

Les hôpitaux du coin ont été pris d'assaut par les blessés. Dans le quartier d'Achrafieh, des blessés se sont rués vers l'Hôtel Dieu. Devant le centre médical Clémenceau, de nombreux blessés dont des enfants attendaient d'être admis.

À lire aussi
Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse sur la situation politique et économique au Liban le 27 septembre 2020 à Paris. Explosions à Beyrouth
Liban : Macron déclare avoir "honte" pour les dirigeants libanais

Des voitures ont été abandonnées dans les rues, avec leurs airbags gonflés. Un journaliste de l'AFP présent sur place a vu un bateau en feu devant le port.

Face à ce terrible drame, e président libanais, Michel Aoun, a convoqué dès ce mardi soir une "réunion urgente" du Conseil supérieur de la Défense. De son côté, le Premier ministre Hassan Diab a décrété une journée de deuil national mercredi 5 août "pour les victimes de l'explosion du port de Beyrouth".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Liban Explosion Morts
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants