1 min de lecture Liban

Beyrouth : deux explosions dans la capitale libanaise, des "morts et des blessés"

Deux explosions ont retenti ce mardi 4 août dans la zone portuaire de Beyrouth, capitale libanaise. L'agence nationale d'information rapporte "des morts et des blessés".

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Beyrouth : deux explosions dans la capitale libanaise, des dizaines de blessés Crédit Image : Anwar AMRO / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Maeliss
Maeliss Innocenti et AFP

Deux fortes explosions ont secoué Beyrouth ce mardi 4 août après-midi. Au-dessus du site, dans la zone portuaire de la capitale libanaise, s'élève un épais nuage de fumée. La déflagration, dont l'origine n'était pas connue dans l'immédiat, a été entendue dans plusieurs secteurs de la ville.

L'agence nationale d'information rapporte "des morts et des blessés". De son côté, Georges Kettaneh, le président de la Croix-Rouge libanaise, a évoqué "des centaines de blessés" dans une déclaration à la télévision libanaise LBC. "On est submergé par les appels téléphoniques", a-t-il précisé. Le Liban décrète un jour de deuil national mercredi 5 août.

Les vitres de nombreux immeubles et magasins ont volé en éclats. Les médias locaux ont diffusé des images de personnes coincées sous des décombres, certaines couvertes de sang. Selon certaines informations de médias locaux, l'explosion serait le résultat d'un incident au port de Beyrouth.

Une violente explosion

"Les immeubles tremblent", a tweeté un habitant de la ville, affirmant que "toutes les vitres de (son) appartement ont explosé". Plusieurs images chocs ont d'ailleurs été postées sur Twitter, révélant la violence de l'explosion.

À lire aussi
Un important incendie a eu lieu au port de Beyrouth, jeudi 10 septembre incendie
Liban : l'incendie de Beyrouth pourrait être dû à un "sabotage" ou un accident

Selon des correspondants de l'AFP, de nombreux habitants blessés marchent dans les rues vers des hôpitaux. Dans le quartier d'Achrafieh, des blessés se ruent vers l'Hôtel Dieu. Devant le centre médical Clémenceau, des dizaines de blessés dont des enfants, parfois couverts de sang, attendaient d'être admis.

Presque toutes les vitrines des magasins des quartiers de Hamra, Badaro et Hazmieh ont volé en éclats tout comme les vitres des voitures. Des voitures ont été abandonnées dans les rues, avec leurs airbags gonflés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Liban Faits divers Explosion
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants