1 min de lecture Intervention française au Mali

Deux militaires français tués au Mali : ce que l'on sait

Deux militaires français ont été tués au Mali, samedi 5 septembre, après le déclenchement d'une mine artisanale. Au total, 45 soldats français sont morts depuis le début des opérations.

>
Deux militaires français tués au Mali : ce que l'on sait Crédit Image : AFP / Archives, Pascal Guyot | Crédit Média : RTL | Date :
Christophe Decroix
Christophe Decroix édité par Florise Vaubien

Deux soldats français ont été tués au Mali, samedi 5 septembre : un engin explosif s'est déclenché au passage de leur convoi : le véhicule des hussards de la force Barkhane a sauté sur une mine artisanale. Le drame s'est déroulé au nord du Mali, non loin de la frontière algérienne. 

Les soldats ont été immédiatement pris en charge par les secours : il n'a pas été possible de sauver deux d'entre eux, arrivés au Mali au début de l’été. Un autre militaire a été grièvement blessé. Aussitôt, deux mirages de Mil sont venus en appui pour s’assurer qu’une autre attaque n’était pas en cours
 
Cette colonne blindée était engagée dans une opération de contrôle de la force Barkhane, dans une région où de nombreux islamistes se sont réfugiés en particulier ceux d’Aqmi, 
"Al-Qaïda au Maghreb islamique". Selon le ministère de la Défense, ce groupe terroriste mène toujours dans ce secteur des actions violentes contre les populations civiles
 
Au total, 45 militaires français sont morts au Mali depuis le déclenchement des opérations. La France poursuit son engagement malgré le coup d’État récent qui a contraint le président Ibrahim Boubacar Keïta au départ. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Intervention française au Mali Mali Armée
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants