1 min de lecture Afrique

Le Sénégal accélère l’évacuation de 2.700 tonnes de nitrate d’ammonium vers le Mali

Le Sénégal qui stockait 2.700 tonnes de nitrate d’ammonium en attendant son transfert vers le Mali, a décidé d’accélérer le processus.

Des engrais à base de nitrate d'ammonium près de la gare de Saint-Malo en 2001
Des engrais à base de nitrate d'ammonium près de la gare de Saint-Malo en 2001 Crédit : GRÉGOIRE MAISONNEUVE / AFP
IMG_5140
Sarah Rozenbaum et AFP

2.700 tonnes de nitrate d’ammonium. Une quantité équivalente à celle qui avait provoqué l’explosion dévastatrice à Beyrouth au début du mois mais également à celle que le Sénégal a commencé à évacuer par camions vers le Mali, comme l’a confirmé lundi 24 août le ministère de l’Environnement à Dakar, où était stocké le produit en attente de son transfert vers le pays voisin.

Le nitrate d'ammonium "est en cours d'enlèvement" depuis samedi 22 août et le processus sera “terminé” d’ici mercredi 26 août, a déclaré un responsable du port autonome de Dakar, qui avait "sommé" la semaine dernière le propriétaire de "l'enlever le plus vite possible".

Au total, 3.050 tonnes de nitrate d'ammonium à destination du Mali avaient été initialement débarquées à Dakar. 350 tonnes avaient déjà été envoyées au Mali mais le pays a fermé ses frontières lors du coup d'État du 18 août, avant que celles-ci ne soient rouvertes par les militaires ayant repris le pouvoir. Le nitrate d’ammonium est un produit utilisé aussi bien comme engrais agricole que dans le secteur civil des explosifs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Afrique Mali Sénégal
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants