1 min de lecture États-Unis

Destitution de Trump : au procès, des sénateurs jouent aux mots croisés

VU DANS LA PRESSE - Pour s'occuper pendant le procès de Donald Trump, des sénateurs jouent aux mots croisés, d'autres piquent du nez.

Le Sénat américain
Le Sénat américain Crédit : DR
Chloé
Chloé Richard-Le Bris Journaliste

Alors que se tient le procès pour destituer le Président des États-Unis, Donald Trump, plusieurs sénateurs ont été vus en train de jouer aux mots croisés, à la toupie ou encore surpris à piquer du nez.

Comme le rappelle la BBC, "les sénateurs participent en tant que jury pour décider si le président doit être démis de ses fonctions". Sans oublier que "la chambre haute du Congrès américain se targue d'être un sanctuaire sacré de décorum."

Pourtant, qu'ils soient Républicains ou Démocrates, certains sénateurs semblent se tourner les pouces. Certains lisent, d'autres font une sieste. Un avion en papier a également été aperçu.

La Républicaine Marsha Blackburn, pointée du doigt pour avoir lu pendant le procès, s'est défendue sur Twitter. Le livre en question, Résistance (à tout prix) de Kim Strassel "donne un bon aperçu des procédures d'aujourd'hui". Elle a ajouté : "Les mamans occupées sont les meilleures en multitâche".

À lire aussi
Donald Trump face aux journalistes le 24 avril dernier. élections américaines
États-Unis : Trump accuse Twitter d’interférer dans les élections présidentielles

Jeudi 23 janvier, le Républicain de Caroline du Nord, Richard Burr, a distribué plusieurs toupies à ses collègues pour faire passer le temps. "J'ai vu quelqu'un en attraper quelques-uns, ils doivent donc ressentir une réelle anxiété", a expliqué Mike Braun, un républicain de l'Indiana.

Habituellement, les téléphones, ordinateurs et tablettes sont autorisés au Sénat. Mais, cette fois-ci, pour le procès, ils ont été interdits.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Sénat Parti républicain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants