1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Covid-19, économie, climat : Biden sur tous les fronts pour ses 100 premier jours
2 min de lecture

Covid-19, économie, climat : Biden sur tous les fronts pour ses 100 premier jours

ÉCLAIRAGE - Le président américain s'exprime mercredi 28 avril devant le Congrès, déterminé à afficher sa volonté réformatrice, après un début de mandat mené tambour battant.

Joe Biden, le 15 avril 2021
Joe Biden, le 15 avril 2021
Crédit : JIM WATSON / AFP
Covid-19, économie, climat : Biden sur tous les fronts pour ses 100 premier jours
04:30
Émilie Baujard
Emilie Baujard
Journaliste

C'est son premier discours de politique générale. Le 46e président américain va s'exprimer mercredi soir 28 avril devant le Congrès. Joe Biden va livrer sa vision des enjeux pour l'Amérique et le monde. L'occasion de revenir sur les 100 jours de la présidence Biden. Cent jours à la tête des États-Unis et déjà beaucoup de dossiers engagés. 

En premier lieu, celui de la vaccination contre la Covid-19. Dès son investiture, Joe Biden a opéré un virage à 180 degrés. Pas question de minimiser la pandémie, le président américain s'entoure de scientifiques de renom, relance les messages de prévention, rend le masque obligatoire et surtout il accélère la vaccination.

Sur ce dossier, il accumule les records : 200 millions de doses administrées en 100 jours de mandat, c'est le double de l'objectif qu'il s'était fixé. Le pays distribue ses vaccins trois fois plus vite que l'Union Européenne et cinq fois plus vite que la Canada. Une prouesse boostée par un investissement massif et la sécurisation de l'approvisionnement. À ce rythme la totalité des Américains pourraient être vaccinée d'ici septembre.

Des succès...

Un record rendu possible grâce à un plan de relance inédit : 1900 milliards de dollars, c'est l'équivalent du PIB de l'Italie en 2020. Un chiffre qui se veut à la hauteur des enjeux. Plus de 500.000 personnes sont mortes du coronavirus aux États-Unis et l'économie a chuté de 3.5%, sa pire année depuis la Seconde Guerre mondiale. Pour Joe Biden, il s'agit donc d'aider les familles les plus modestes et les commerces les plus en difficulté pour relancer l'économie. 

À lire aussi

Mais diplomatiquement aussi, Joe Biden reprend la main, notamment autour du climat. Les Etats-Unis reviennent dans l'accord de Paris et annoncent des mesures ambitieuses. Joe Biden s'engage à réduire de 50% les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030. À l'international, il durcit le ton face à la Chine et la Russie. Joe Biden n'hésite pas à traiter Vladimir Poutine de "tueur" et le président chinois de quelqu'un "sans une once de démocratie en lui".

Autre moment fort de ces derniers jours l'annonce du retrait total des troupes américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre prochain et la reconnaissance du génocide arménien. Deux déclarations chocs qui donnent la tonalité de son mandat : remettre les États-Unis au centre de la diplomatie internationale 

... mais aussi des échecs

Beaucoup de choses accomplies en 100 jours mais quelques échecs aussi. L'administration Biden a du mal à gérer l'afflux massifs de réfugiés à sa frontière avec le Mexique et notamment le nombre d'enfants qui tentent seuls le passage : près de 19.000 rien que pour le mois de mars.

Impuissance aussi pour l'instant face aux tueries de masse et le contrôle des armes à feu. Les Américains l'attendent aussi beaucoup sur tout ce qui est droits des femmes et des LGBT.  Malgré cela, les marchés financiers ne s'y trompent pas. Les 100 premiers jours de Joe Biden ont généré des rendements colossaux sur les marchés financiers. Une performance inégalée depuis les années 50.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/