2 min de lecture États-Unis

Coronavirus : Trump plus inquiet par l'économie que par la pandémie

Les États-Unis, où le nombre de personnes infectées par le Covid-19 explose, pourraient bientôt dépasser l'Europe, a prévenu l'Organisation mondial de la santé. Mais pour Trump, "on commence à voir la lumière au bout du tunnel".

>
Coronavirus : les États-unis en passe de devenir le nouvel épicentre de l'épidémie Crédit Image : NICHOLAS KAMM / AFP | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date :
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Venantia Petillault

Les États-Unis sont une bombe à retardement. Le pays pourrait bientôt devenir le nouvel épicentre de la maladie selon l'Organisation mondiale de la santé. De New-York à la Californie, le nombre de cas explose.

60% des contaminations sont détectées à New-York. Rien que dans la ville, il y a plus de 20.000 cas détectés, on s'approche des 300 morts. Une morgue d'urgence est en cours de construction car toutes les autres sont pleines. Plus de 3.000 patients sont hospitalisés et il ne devrait plus y avoir aucun lit en réanimation disponible d'ici ce vendredi 27 mars. Le gouverneur prévient qu'il faudra 140.000 lits pour appréhender le pic de l'épidémie qui approche.

Un hôpital de Manhattan manque tellement d'équipements de base que les infirmiers se protègent avec ces sacs poubelles, et un infirmier de cet hôpital vient d'ailleurs de mourir du Covid-19.

Des mesures disparates en terme de confinement sont mises en place dans les différents états. Donald Trump semble plus inquiet par l'économie que par la pandémie. La ville est vide pour l'instant, on ne voit pas bien comment à Pâques, l'activité pourrait reprendre. 

À lire aussi
Il s'agit de l'une des personnes les plus jeunes à travers le monde à décéder des complications dues au Covid-19. États-Unis
Coronavirus aux États-Unis : décès d'un bébé de six semaines testé positif

Les scientifiques américains sont affolés. On parle ici de "train à grande vitesse qu'on va se prendre en pleine face", mais ils sont aussi affolés par les messages véhiculés par le président qui ne cesse de dire à la télévision "on commence à voir la lumière au bout du tunnel". Tout cela est largement relayé par Fox News où l'on explique aux personnes âgées que : "Ce serait patriotique de se sacrifier pour sauver l'économie américaine". 

Sur Twitter, Donald Trump a d'ailleurs récemment déclaré : "Ce sont les médias minables qui veulent que le pays reste confiné le plus longtemps possible dans l'espoir que cela nuira à mon succès électoral."

Un sondage pour savoir "à qui faites vous le plus confiance pour vous informer sur le coronavirus" a été publié ces dernières heures. Les sympathisants démocrates répondent à 87%, l'Agence fédérale de santé publique, les sympathisants républicains répondent à 90% Trump. On passe de la théorie à la pratique en terme de fake news et cela pourrait être une question de vie ou de mort.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Épidémie Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants