1 min de lecture International

Coronavirus : la Norvège va alléger le semi-confinement à Oslo

Des mesures restrictives avaient été prises le week-end dernier à Oslo et dans sa région, après la détection de cas du variant britannique du coronavirus.

Le ministre de la Santé norvégien, Bent Høie
Le ministre de la Santé norvégien, Bent Høie Crédit : CORNELIUS POPPE / NTB SCANPIX / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

La situation sanitaire s'améliore en Norvège. Le gouvernement du pays scandinave a annoncé, samedi 30 janvier, la levée de plusieurs mesures de semi-confinement à Oslo et dans sa région. Ces dernières avaient été prises le week-end dernier, après la détection de cas du variant britannique du coronavirus dans une localité proche de la capitale.

Les boutiques pourront donc rouvrir à partir de mercredi 3 février dans la capitale norvégienne et dans 24 autres communes environnantes concernées par les restrictions. Il en va de même pour les restaurants, qui ne pourront toutefois toujours pas servir d'alcool. Les centres commerciaux resteront fermés dans certaines localités, y compris dans la capitale.

Bien que la situation reste "incertaine (...), l'infection est toujours en baisse en Norvège, nous avons maintenant une meilleure vue d'ensemble de la propagation du virus muté", a déclaré le ministre de la Santé, Bent Høie, lors d'une conférence de presse. 

Les activités sportives et de loisirs vont reprendre

Si les communes concernées ont toujours la possibilité de fermer les écoles, l'enseignement numérique pour certains lycées et universités reste la règle. Les restrictions entourant les activités sportives et de loisirs seront également assouplies mercredi. Chacun pourra reprendre ce type d'activités, sauf à Oslo et dans deux autres communes, où seuls les moins de 20 ans pourront le faire.

À lire aussi
gouvernement
Coronavirus : non, il n'y a pas de stocks de vaccins non utilisés

Les visites à domicile ne seront plus déconseillées, même si la consigne de limiter les interactions sociales demeure. Le samedi 23 janvier, le gouvernement norvégien avait annoncé des mesures de semi-confinement, les plus strictes depuis le début de l'épidémie, dans et autour d'Oslo après la détection dans une maison de retraite de la commune de Nordre Follo, à 30 km de la capitale, de cas du variant apparu en Grande-Bretagne, plus contagieux. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Europe Norvège
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants