2 min de lecture Épidémie

Coronavirus : l'OMS a-t-elle fait ce qu'il fallait pour informer sur l'épidémie ?

PODCAST - Chaque jour, François Lenglet et Catherine Mangin se penchent sur les bouleversements économiques que provoque la crise du coronavirus. Dans cet épisode, ils s'intéressent à la gestion de la crise sanitaire par l'OMS.

Lenglet - HS Hors Série : Lenglet-Co : Le monde d'après François Lenglet & Catherine Mangin iTunes RSS
>
17. Coronavirus : l'OMS a-t-elle fait ce qu'il fallait pour informer sur l'épidémie ? Crédit Image : RTL Originals | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Sylvain Zimmermann
Sylvain Zimmermann
Journaliste RTL

La polémique monte : l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a t-elle vraiment fait ce qu'il fallait pour informer sur l'épidémie, ou bien est-elle dans la main de Pékin qui a dissimulé des informations importantes ?

Créée en 1948, l'OMS dépend de l'Organisation des Nations unies (ONU). Elle est notamment chargée de la surveillance de la santé mondiale et de la prévention des pandémies. C'est Donald Trump qui a mis le feu aux poudres en déclarant : "L'OMS s'est plantée". C'est pas totalement faux...

L'OMS avait affirmé au début de l'épidémie que le Covid-19 n'était pas transmissible d'homme à homme. L'organisation ne faisait que s'appuyer sur les déclarations de la Chine. Alors que Taïwan aurait notifié dès décembre 2019 que le virus ressemblait au SRAS et pointait une possible transmission du coronavirus entre humains. Mais Taïwan n'a pas été écouté. 

Est-ce que cela veut dire que Pékin contrôle l'OMS ? Les Chinois auraient obtenu d’interdire l’accès aux bâtiments de l’organisation, à New York et à Genève, aux personnes qui ont un passeport de Taïwan. La Chine fait en effet un lobbying effréné pour exclure Taïwan de toutes les organisations internationales. De plus, le directeur général actuel de l'OMS est assez proche de Pékin.

À lire aussi
Coronavirus France
Les infos de 6h30 - Coronavirus : par manque de doses, des soignants repartent sans vaccin

De plus, l'OMS a bruyamment félicité la Chine sur sa gestion de la crise sanitaire à plusieurs reprises, alors même que le pays n'a pas hésité à museler certains de ses scientifiques. Donald Trump a menacé de ne plus payer sa contribution à l'OMS. Les États-Unis paient en effet 22% du total, alors que c'est 8% seulement la Chine. 

Abonnez-vous à ce podcast

>> Hors-série Lenglet-Co : crise du coronavirus, un podcast quotidien présenté par François Lenglet et Catherine Mangin, qui vous donne les clés pour tout comprendre des évolutions et révolutions provoquées par la crise du coronavirus en France, en Europe et dans le monde.

Si vous souhaitez poser des questions à François Lenglet, écrivez à temoins@rtl et ou laissez un message sur la page Facebook de RTL.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants