2 min de lecture Tourisme

Coronavirus en Espagne : la haute saison est-elle déjà perdue ?

Le secteur du tourisme à Barcelone, très touché par la crise liée au coronavirus, continue de souffrir du manque de réservations et est pessimiste pour le début de l'été.

>
Coronavirus en Espagne : la haute saison est-elle déjà perdue ? Crédit Image : PAU BARRENA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Aurélie CHAMEROIS

Après 10 semaines d’une quarantaine stricte, les habitants de Barcelone aspirent à un retour à la vie normale, tandis que le secteur touristique qui représente 12% du PIB de la ville s’inquiète. 


Le Premier ministre Pedro Sanchez a annoncé samedi 23 mai la réouverture des frontières en juillet pour les touristes étrangers mais les réservations ne sont pas encore au rendez-vous. 

Les plages barcelonaises ont rouvert depuis quelques jours pour le sport et la promenade. Bronzette et baignade sont interdites mais après deux mois et demi d’enfermement, Johanna, la trentaine, s’est quand même baignée, au risque d’une amende de 300 euros : "J’étais désespérée, cela faisait longtemps que j’en rêvais. Je vis dans un appartement très sombre, je suis toujours bien restée confinée à la maison, je me suis super bien comportée mais mentalement, ça me déprimait". 

Pas de touristes étrangers pour le moment

Si les Barcelonais commencent petit à petit à retrouver quelques libertés, les commerçants sont inquiets. Fin mai, habituellement, la saison touristique bat déjà son plein. Oscar Martinez est restaurateur : "Nous n’aurons pas de tourisme. Nous n’aurons que les gens du quartier s’ils ne font pas de tests. La solution de rester à la maison, c’était bien au début mais c’est fini, on ne peut pas garder les gens enfermés. Donc pour l’instant, il n’y a pas de solution. Il y a des tests pour les joueurs de football mais pas pour les gens comme nous". 

À lire aussi
Un avion Hop, filiale du groupe Air France tourisme
Covid-19 : seul 3% des Français sont partis à l'étranger cet été

Les hôtels rouvrent au compte-gouttes faute de réservations. L’hôtel 4 étoiles d’Arturo Sole, tout proche de la plage également, compte habituellement 90% de touristes étrangers : "Au mois de juillet, c’est presque sûr que nous resterons fermés et le mois d’août probablement aussi. On a changé les prix, on a fait des promotions mais la réalité, c’est que ça ne bouge pas, il n’y a pas de nouvelles réservations". 

"Les mois de juin et juillet sont perdus"

Des perspectives de reprise lente, partagées par Jamon Mas, porte-parole des bars et discothèques de Catalogne : "Bon, la haute saison, on sait pas si elle sera haute la saison. Nous sommes en train d’attendre beaucoup les Français qui sont des gens qui viennent beaucoup à Barcelone. Les Français, les Allemands, les Italiens… Mais ça dépend des autorités sanitaires mais nous croyons que les mois de juin et de juillet sont perdus". 

Les professionnels tentent de se concentrer désormais sur le tourisme local. Certaines stations balnéaires de la région vont diviser leurs plages par groupes de population. Toutes vont surveiller la distanciation sociale, notamment avec des drones et l’Espagne travaille sur un label "sécurité sanitaire" pour promouvoir ses destinations touristiques. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tourisme Coronavirus Espagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants