2 min de lecture Joe Biden

Coronavirus : Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars

Jeudi 14 janvier, le président élu a dévoilé aux Américains un plan de relance de l'économie promettant notamment des chèques directs aux familles et une hausse du salaire minimum.

Le président élu Joe Biden prononce une allocution sur la pandémie de coronavirus au Queen Theatre, le 29 décembre 2020 à Wilmington, Delaware.
Le président élu Joe Biden prononce une allocution sur la pandémie de coronavirus au Queen Theatre, le 29 décembre 2020 à Wilmington, Delaware. Crédit : Mark Makela / Getty Images / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

Les bénéfices du plan de relance "seront supérieurs" à leur coût, a assuré Joe Biden. Jeudi 14 janvier, le président élu a dévoilé son plan de relance de l'économie américaine, s'élevant à 1.900 milliards de dollars, soit 1 563 milliards d'euros. Ce plan sera présenté aux élus du Congrès, qui devront se prononcer sur son adoption. Un plan d'investissements pour relancer l'économie va suivre dans les prochaines semaines. "Nous voulons avancer aussi vite que possible", a déclaré un haut responsable de l'équipe de Joe Biden.

Le texte consacre 1.000 milliards de dollars en soutien direct aux familles. Un nouveau chèque de 1.400 dollars par personne est prévu en fonction des revenus. Le plan de 900 milliards de dollars adopté en décembre, considéré comme un "acompte" par Joe Biden, avait déjà permis aux Américains de toucher 600 dollars par personne, sous condition de revenus.

Ce plan de relance prévoit également des aides supplémentaires au chômage, dont 18 millions d'Américains vivent toujours. Elles seront prolongées jusqu'à fin septembre ainsi que la possibilité de prendre un congé maladie payé en cas de contamination au Covid-19. "Aucun Américain ne devrait avoir à choisir entre mettre de la nourriture sur la table et se mettre en quarantaine pour éviter la propagation" du virus, selon ces hauts responsables.

400 milliards de dollars dans la lutte sanitaire contre la Covid-19, pour accélérer la campagne de vaccination, accroître les tests, équiper les soignants et permettre la réouverture des écoles, encore largement fermées dans le pays.

Un salaire minimum doublé et des millions d'emplois

À lire aussi
New York
Coronavirus aux États-Unis : faut-il s'inquiéter d'un variant new-yorkais ?

Mesure phare de son programme de campagne, Joe Biden promet l'augmentation du salaire minimum qui doublerait pour monter à 15 dollars de l'heure. Le président élu a également promis la création de "millions d'emplois" dans l'industrie manufacturière, secteur cher au président sortant Donald Trump.

Prolongation de la suspension des expulsions locatives et saisies immobilières jusqu'à fin septembre, ou encore aide alimentaire renforcée, figurent également dans ce texte. Enfin, 440 milliards de dollars seront dédiés aux communautés touchées par la crise, dont bénéficieront les petites entreprises, les villes et collectivités locales.

Ces mesures avaient été mises sur pied en mars, dans le cadre du gigantesque plan de relance de 2.200 milliards de dollars, le Cares Act, qui avait été adopté en moins de deux semaines par les démocrates et les républicains. Le plan de Joe Biden prévoit également un dispositif législatif pour prolonger ces aides tant que nécessaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Joe Biden Économie États-Unis
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants