1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus au Royaume-Uni : l’hôpital de campagne géant de Londres réactivé
2 min de lecture

Coronavirus au Royaume-Uni : l’hôpital de campagne géant de Londres réactivé

Face à la recrudescence du nombre de cas au Royaume-Uni, cet hôpital pouvant atteindre la capacité de 4.000 lits est de nouveau ouvert, après l'avoir déjà été lors de la première vague.

Une ambulance à Londres (illustration)
Une ambulance à Londres (illustration)
Crédit : Tolga Akmen / AFP
Quentin Marchal & AFP

C'est une mesure drastique pour faire diminuer les taux élevés d'infection à la Covid-19 au Royaume-Uni. Face à l'afflux de malades dans les hôpitaux, le service de santé britannique (NHS) a annoncé, jeudi 31 décembre, réactiver l'hôpital de campagne géant de Londres qui avait été créé en urgence début avril, lors de la première vague épidémique.

"En prévision des pressions croissantes dues à la propagation du nouveau variant, le NHS de Londres a été invité à s'assurer que l'hôpital Nightingale de Londres était réactivé et prêt à admettre des patients si nécessaire, et ce processus est en cours", a déclaré un porte-parole du NHS. 

Il a souligné que les soignants faisaient déjà "des efforts supplémentaires" et que les hôpitaux classiques ouvraient déjà des lits supplémentaires à Londres. L'immense hôpital de campagne de Londres avait ouvert le 3 avril dans un centre de conférence, après avoir été mis en place en moins de dix jours pour faire face à un afflux croissant de malades de la Covid-19, lors de la première vague du virus dans le pays.

Le nombre d'hospitalisations augmente fortement

Construit avec le concours de l'armée, il était doté d'une capacité initiale de 500 lits, pouvant atteindre 4.000 lits, soit l'équivalent de dix hôpitaux classiques. Il avait cependant relativement peu servi, notamment en raison du manque de personnel formé disponible.

À lire aussi

D'autres hôpitaux de campagne, baptisés Nightingale, d'après une célèbre infirmière britannique, ont été créés dans le pays. Ceux de Manchester et Harrogate, au nord du pays et de Bristol, au sud-ouest, sont actuellement utilisés pour des patients non atteints de la Covid-19, a déclaré le porte-parole du NHS.

"Le nombre de malades de la Covid hospitalisés augmente fortement, de sorte que les Nightingale restant sont prêts à admettre à nouveau des patients en cas de besoin", a-t-il ajouté. Le Royaume-Uni affiche l'un des pires bilans de la pandémie en Europe avec 72.548 décès. Le nombre de personnes testées positives à la Covid-19 dépasse les 2,4 millions, dont plus de 50.000 enregistrées en 24 heures, selon le dernier bilan des autorités.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/