1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus au Royaume-Uni : le vaccin AstraZeneca/Oxford approuvé

L'agence britannique du médicament a approuvé le vaccin contre le coronavirus développé par le laboratoire AstraZeneca avec l'université d'Oxford, ce mercredi 30 décembre, a annoncé le gouvernement britannique.

Le logo d'AstraZeneca (illustration)
Le logo d'AstraZeneca (illustration) Crédit : Paul ELLIS / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Feu vert pour le vaccin AstraZeneca ce mercredi 30 décembre. L'agence britannique du médicament a approuvé le vaccin développé par le groupe AstraZeneca avec l'université d'Oxford contre le coronavirus. Ainsi, en plus du vaccin Pfizer/BionNTech déjà sur le marché, les autorités britanniques comptent accélérer la campagne de vaccination lancée début décembre au Royaume-Uni.

"Le gouvernement a accepté aujourd'hui la recommandation de l'Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) d'autoriser l'utilisation du vaccin Covid-19 d'Oxford University/AstraZeneca", a annoncé un porte-parole du ministère de la Santé, faisant du Royaume-Uni le premier pays à approuver ce vaccin moins coûteux et plus facile à distribuer. 

Ce feu vert "fait suite à des essais cliniques rigoureux et à une analyse approfondie des données par des experts de la MHRA, qui a conclu que le vaccin répondait à ses normes strictes de sécurité, de qualité et d'efficacité", a-t-il précisé dans un communiqué. 

100 millions de doses de ce vaccin ont été commandées par le Royaume-Uni. Il était très attendu pour des raisons pratiques. En effet, il est bien moins coûteux que celui déjà distribué et peut être conservé dans des congélateurs conventionnels sans nécessité une conservation à -70 degrés, contrairement au vaccin de Pfizer-BioNTech.

Quid de la situation sanitaire au Royaume-Uni ?

À lire aussi
solidarité
Les infos de 8h - Un couple aide une patronne de salle de sport à se loger

Le Royaume-Uni, l'un des pays des plus touchés en Europe par la pandémie avec plus de 71.000 morts, est confronté à une envolée des contaminations attribuée à un variant du virus, présentant selon une étude britannique une contagiosité supérieure de 50% à 74%.  
Ce phénomène a poussé les autorités à reconfiner une grande partie de la population (40% de la population en Angleterre, Ecosse continentale, Pays de Galles et Irlande du Nord). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Royaume-Uni Vaccin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants