1 min de lecture OMS

Coronavirus : le Royaume-Uni se reconfine après la découverte d'une nouvelle souche

Lors d'une conférence de presse, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé le reconfinement de Londres et du sud-est de l'Angleterre pour contrer l'apparition d'une nouvelle souche du coronavirus.

Boris Johnson, le 2 décembre 2020
Boris Johnson, le 2 décembre 2020 Crédit : JUSTIN TALLIS / AFP
louis
Louis Chahuneau et AFP

C'est une bien mauvaise nouvelle pour le Royaume-Uni et pour le monde. Une nouvelle souche du SARS-CoV-2, virus à l'origine de la Covid-19, vient d'être découverte en Grande-Bretagne. Elle serait plus facilement transmissible, mais les autorités sanitaires ne savent pas encore si elle est aussi plus mortelle. 

"Rien n'indique pour le moment que cette nouvelle souche cause un taux de mortalité plus élevé ou qu'elle affecte les vaccins et les traitements, mais des travaux urgents sont en cours pour confirmer cela", a déclaré le médecin-chef de l'Angleterre, Chris Whitty, dans un communiqué.

Lors d'une conférence de presse, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a déclaré : "Il semble que cette propagation ait désormais alimentée par une nouvelle variante du virus", qui se transmet "bien plus facilement". Mais, "Rien n'indique qu'il est plus mortel ou qu'il cause une forme plus sévère de la maladie", a-t-il toutefois ajouté. Le pays vient tout juste de commencer sa campagne de vaccination contre la Covid-19.

Reconfinement de Londres et du sud-est du pays

En conséquence, Boris Johnson a annoncé le reconfinement de Londres et du sud-est de l'Angleterre dès le 20 décembre, pour tenter de juguler l'apparition de cette nouvelle souche, interdisant tout rassemblement pour Noël. 

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus : "Nous n'oublierons aucun visage, aucun nom", affirme Macron

Dans les autres régions, les rassemblements doivent se concentrer sur un seul jour. Le Royaume-Uni est le pays d'Europe le plus durement touché avec l'Italie, avec plus de 67.000 morts. Le seuil des deux millions de cas enregistrés a été franchi samedi.

Le groupe de travail anglais sur le virus, le NERVTAG, a prévenu l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) de sa découverte. De précédentes mutations du SARS-CoV-2 ont déjà été observées et signalées dans le monde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
OMS Boris Johnson Royaume-Uni
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants