1 min de lecture Environnement

Brésil : un responsable opposé à Bolsonaro sur la déforestation limogé

Accusé par le président brésilien d'exagérer l'ampleur de la déforestation en Amazonie, Ricardo Galvao, le directeur d'un organisme public de référence dans ce domaine, a été destitué.

Jair Bolsonaro
Jair Bolsonaro Crédit : EVARISTO SA / AFP
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel et AFP

On peut dire que Jair Bolsonaro ne fait pas de quartier. Le président brésilien a limogé, vendredi 2 août, Ricardo Galvao, directeur de l'organisme chargé de mesurer la déforestation au Brésil. L'homme est accusé d'avoir exagéré l'ampleur de la déforestation en Amazonie pour faire le jeu des ONG.

Il faut dire que ces chiffres sont marquants. En juin, la déforestation en Amazonie aurait augmenté de 88% par rapport au même mois de l'année 2018 selon l'Institut national de recherche spatiale (INPE). De quoi faire réagir Jair Bolsonaro, climato-sceptique notoire : "Si toute cette dévastation dont vous nous accusez était réelle, la forêt amazonienne serait déjà un grand désert".

Une réponse décevante pour Ricardo Galvao, spécialiste de la déforestation, qui n'a pas hésité à taxer le président d'extrême-droite de "lâcheté". Entre-temps, de nouvelles données ont été publiées par l'INPE et montrent une augmentation de 40% de la déforestation sur les 12 derniers mois.  

"Bolsonaro sait que son gouvernement est le principal responsable de l'état de dévastation actuelle de l'Amazonie" selon Márcio Astrini, un responsable de Greenpeace Brésil. "Le limogeage du directeur de l'INPE est juste un acte de vengeance contre ceux qui révèlent la vérité".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Diplomatie Brésil
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants