1 min de lecture Diplomatie

Bolsonaro humilie Le Drian en lui préférant un rendez-vous chez le coiffeur

Le président brésilien devait rencontrer le ministre français des Affaires étrangères pour parler, notamment, d'environnement. Il a finalement préféré se rendre chez son coiffeur et se faire filmer afin d'envoyer un message, plus que clair, à la France.

Le président brésilien Jair Bolsonaro (juin 2019)
Le président brésilien Jair Bolsonaro (juin 2019) Crédit : EVARISTO SA / AFP
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel Journaliste RTL

On peut dire que Jair Bolsonaro sait faire rimer annulation avec humiliation. Lundi 29 juillet, le président brésilien a posé un lapin au ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, en pleine tournée en Amérique latine. 

Alors qu'il avait invoqué "des raisons d'agenda", le président d'extrême-droite a trouvé le temps de se faire couper les cheveux, à l'heure prévue pour le tête-à-tête. Et il ne s'en est pas caché puisqu'il s'est affiché en direct pendant 12 minutes sur Facebook en train de peaufiner sa raie sur le côté.

Il y a deux semaines, lors d'un petit déjeuner avec des journalistes étrangers, Jair Bolsonaro avait déjà fait part de sa méfiance à l'égard de cette rencontre prévue avec Jean-Yves Le Drian, qu'il avait désigné à tort comme le "Premier ministre". "Je vais recevoir le Premier ministre français pour parler d'environnement, mais il ne va pas pouvoir me prendre de haut, il devra comprendre que le gouvernement du Brésil a changé", avait-il déclaré.

L'environnement au cœur des crispations

Les deux hommes devaient notamment parler du texte d'accord entre l'Union européenne et le Mercosur. Un accord qui ne sera ratifié par la France qu'à condition que Jair Bolsonaro ne franchisse pas certaines "lignes rouges" selon le ministre français des Affaires étrangères. Car, peu après son élection, le président brésilien avait menacé de sortir de l'accord de Paris sur le climat.

À lire aussi
Kim Jong Un et Donald Trump le 28 février 2019 diplomatie
Donald Trump fait une "rechute de gâtisme", selon la Corée du Nord

L'environnement est un sujet sensible pour le président Bolsonaro, climato-sceptique notoire. Il a récemment suscité un tollé en remettant en cause des chiffres officiels montrant une augmentation récente de la déforestation, et a demandé à être prévenu avant qu'ils soient rendus publics.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Brésil France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants