1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Amazon : quelles conséquences va avoir le divorce de Jeff Bezos ?
1 min de lecture

Amazon : quelles conséquences va avoir le divorce de Jeff Bezos ?

L'annonce du divorce du couple Bezos pose de nombreuses questions sur les modalités de partage de sa fortune, estimée à 136 milliards de dollars, et les implications possibles pour Amazon, dont il est le premier actionnaire.

Eleanor Douet
Eléanor Douet

C'est le divorce du siècle qui pourrait faire vaciller l'une des plus puissantes entreprises du monde : Amazon. Le PDG et fondateur du géant américain, Jeff Bezos et sa femme se séparent et avec une entreprise qui pèse des milliards de dollars, les choses sont très compliquées. D'autant plus que c'est le droit de l'État de Washington, où vit le couple, qui s'applique.

Et si la loi est respectée, MacKenzie S. Bezos pourrait piloter une partie d'Amazon, même si cela reste une hypothèse. Elle deviendrait en revanche la femme la plus riche du monde, dépassant ainsi la propriétaire de l'Oréal.

Mais ce divorce pourrait avoir des conséquences économiques assez profondes. En effet, Amazon a été une véritable révolution dans le commerce, dans la distribution, mais aussi dans d'autres secteurs comme l'assurance, la santé, l'aérospatial ou encore aux médias : Jeff Bezos est propriétaire du Washington Post. L'ensemble qu'est ce monstre Amazon touche l'ensemble des activités économiques. 

Vers un divorce apaisé pour les intérêts de tous ?

Ce divorce va-t-il dès lors affecter l'actionnariat ? Jeff Bezos possède 16% de l'entreprise, qui vaut 800 milliards d'euros environ, ce qui n'est pas rien. On ne sait pas pour le moment si MacKenzie S. Bezos va en obtenir la moitié, car un contrat sur ce point entre les deux existe peut-être. 

À écouter aussi

On peut toutefois imaginer que le couple va se diriger vers une séparation apaisée. Tous les deux y ont intérêt. Il y a beaucoup d'argent, c'est un empire planétaire en plein développement et les emportements devraient se calmer face aux intérêts des deux.

Mais ce divorce pourrait aussi concerner, à la marge, la France puisqu'Amazon est très présent dans le pays avec cinq grands entrepôts, 7.500 CDI et des milliers de CDD signés chaque année lors des fêtes. Et Amazon est aussi présent sur le volet industriel puisqu'il vient de racheter un industriel qui s'occupe de chariots élévateurs. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/