1. Accueil
  2. Actu
  3. Food
  4. Mousse au chocolat, crème vanille... Quels desserts lactés sont bons pour la santé ?
4 min de lecture

Mousse au chocolat, crème vanille... Quels desserts lactés sont bons pour la santé ?

Laura Hendrikx de "60 millions de consommateurs" explique comment décrypter une étiquette d'un dessert lacté en magasins et quelles sont les mousses au chocolat à consommer.

Une mousse au chocolat maison (image d'illustration)
Une mousse au chocolat maison (image d'illustration)
Crédit : American Heritage Chocolate / Unsplash
Alimentation : les desserts lactés sont-ils bons pour la santé ?
00:11:30
La composition des desserts frais lactés et végétaux laisse t-elle à désirer ?
00:32:49
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Mousse au chocolat, flan, crème caramel, crème à la vanille... En moyenne, nous consommons six kilos de crèmes dessert par an. Mais, ces desserts frais, lactés et végétaux ont-ils des qualités nutritionnelles satisfaisantes ? 

Santé publique France recommande de manger deux produits laitiers par jour. Les crèmes dessert, justement, ce qu'on appelle les desserts lactés sont-ils des produits laitiers ? "Non (...) Tout simplement parce qu'en général, ils contiennent trop peu de lait et sont très sucrés. Donc, on a d'un côté les produits laitiers qui sont les fromages, le lait, les yaourts, le fromage blanc et de l'autre, les desserts lactés, à savoir les crèmes dessert, les flans, les mousses au chocolat", démarre Laura Hendrikx, journaliste à 60 millions de consommateurs.

Est-ce qu'il faut être vigilant sur la composition de ces produits ou est-ce qu'ils se ressemblent ? "Il faut être très vigilant. On a relevé de grands écarts entre les produits. Certaines compositions sont proches des recettes traditionnelles, avec peu d'ingrédients :  des œufs, de la crème, du sucre et d'autres n'ont plus rien à voir avec la recette d'origine. Par exemple, la moitié des mousses au chocolat qu'on a étudiées ne contiennent pas d'œufs, alors que c'est quand même un ingrédient-clé de la recette classique", poursuit Laura Hendrikx.

Faut-il alors acheter des desserts lactés "artisanaux" ?

Ces produits sont "de meilleure qualité" que les autres desserts lactés. Ces mousses et autres crèmes vanille "contiennent moins d'ingrédients et peu, voire pas du tout, d'additifs qui pourraient avoir des effets néfastes sur la santé. En revanche, elles sont plus caloriques parce qu'elles contiennent des œufs, de la crème et qu'il vaut mieux choisir celles qui proposent des petites portions."

Mais, attention aux apparences met en garde Laura Hendricks, "parce que certaines marques renvoient une image artisanale qui est en fait très éloignée de la réalité. Pour donner un exemple, la mousse au chocolat La Laitière contient 12 ingrédients, dont deux texturants et deux émulsifiants, le tout sans œufs. Donc, on est très loin de la recette traditionnelle."

Et à quoi servent tous ces additifs ?

À écouter aussi

Parmi les ingrédients à rallonge de ces produits, on trouve donc des émulsifiants, de l'amidon modifié, de la gomme de guar, de la farine de graines de caroube, des correcteurs d'acidité. Quelle est leur utilité dans les recettes ?

"Dans les desserts frais, on trouve beaucoup de gélifiant et d'épaississant. Ils donnent aux produits une texture plus onctueuse et permettent de stabiliser les mousses dans le temps. On peut citer la gomme de guar, la gomme Tara, la gomme Xanthane ou l'agar-agar. Le problème, c'est que quand ils sont consommés en excès, ces ingrédients texturant peuvent générer un inconfort intestinal", décrit Laura Hendrikx.

De leur côté, les correcteurs d'acidité, par exemple, servent à améliorer le goût. "Là, on parle notamment du citrate de calcium et de l'acide citrique qu'on retrouve surtout dans les desserts végétaux quand ils sont consommés à des doses élevées, ces additifs peuvent abîmer les dents", ajoute-t-elle.

Laura Hendrikx précise aussi qu'il faut se méfier des ingrédients potentiellement cancérigènes que l'on peut voir sur les étiquettes de composition. Il faut faire attention à "E471 et E472". "Ils sont utilisés comme émulsifiants et suspectés de favoriser les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin. Et si vous avez des problèmes rénaux, évitez aussi les desserts qui contiennent du phosphate de calcium.".

Quels sont les desserts lactés à consommer ?

Selon l'étude de 60 millions de consommateurs, la crème vanille la mieux notée est celle "de la marque Invitation à la ferme. Alors attention, ça reste une recette industrielle sans œufs et avec des additifs. Mais c'est l'une des meilleures de sa catégorie avec celle de Sacré Willy". "La dernière du classement, c'est la Taillefine. Elle contient le plus grand nombre d'additifs et deux édulcorants", explique Laure Hendrikx.

Pour ce qui est des crèmes caramel, "On peut recommander la recette traditionnelle cuite au four de Bonne Maman, qui contient seulement du lait, de la crème, du caramel, des œufs et du sucre. Et celle qu'on déconseille eh bien c'est le fameux Flanby de Nestlé, qui concentre 13 ingrédients, dont 5 additifs, ce qui est un record pour sa catégorie", révèle la journaliste de 60 millions de consommateurs.

Et quelles sont les bonnes mousses au chocolat ? "C'est encore Bonne Maman qui gagne avec une composition irréprochable, des œufs, de la crème, du chocolat, du sucre et des blancs d'œufs. Rien à voir avec les mousses des marques Taillefine, La laitière de Nestlé, qui contiennent pas moins de 12 ou 13 ingrédients, sans œufs et avec des additifs."

Et si vous raffolez des Danette, sachez que "La Danette, elle est 7e de notre classement sur les crèmes vanille et 6e sur les crèmes caramel. On a à chaque fois 12 produits, donc elle se situe à un niveau intermédiaire." Pour la Danette vanille, "sa composition n'est pas très vertueuse. Elle contient 3 additifs : de l'amidon, des carraghénanes et du phosphate dit potassique." Et dans sa version caramel, "on peut aussi lui reprocher de contenir seulement 5,6% de caramel, alors que d'autres crèmes ont plus de 10%".

Au sommaire de l'émission

Les dessert frais lactés ?
Invitée : Laura Hendrikx, journaliste à 60 millions de consommateurs.

Peut-on cultiver des orangers et citronniers à l’intérieur ?
Invité : Pierre Nessmann, paysagiste et rédacteur en chef adjoint de Rustica pratique, aussi rédacteur en chef de l’émission Mission : Végétal.

Les petits encas sont-ils bons pour la santé ?
Invité : Angèle Ferreux-Maeght, cheffe et naturopathe.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/