1. Accueil
  2. Actu
  3. Food
  4. Coronavirus : comment bien préparer ses vacances face aux mesures sanitaires
2 min de lecture

Coronavirus : comment bien préparer ses vacances face aux mesures sanitaires

En France ou à l'étranger, les lieux touristiques s'adaptent à l'épidémie, entre possibilité de se faire vacciner sans rendez-vous et tests PCR très coûteux.

Vacances en famille (illustration)
Vacances en famille (illustration)
Crédit : DR
Comment organiser ses vacances en respectant les consignes sanitaires
03:01
Virginie Garin - édité par Florine Boukhelifa

Top départ pour les vacances d'été. Après plus d'une année passée sous confinements, couvre-feu et restrictions sanitaires, les Français ont besoin de changer d'air. Si les premiers juillettistes sont déjà sur leur lieu de vacances, d'autres finissent de préparer leur départ.

Cette année, notamment en raison de la fermeture des frontières, les Français vont majoritairement partir en France. L'occasion, pour ceux qui ne le sont pas encore, de se faire vacciner sur le lieu de vacances, car une quatrième vague pourrait très vite arriver, dès le mois d'août. Le ministère de la Santé britannique, qui a du recul sur le variant Delta, a d'ailleurs publié un chiffre assez persuasif : les risques de mourir du coronavirus sont 18 fois plus élevées chez une personne non-vaccinée.

Pour faire face à l'afflux de touristes, des millions de doses ont été acheminées sur les zones concernées. En effet, il est désormais possible de faire la première injection près de chez soi et recevoir la seconde dose dans une autre ville. Des vaccins sans rendez-vous ont également été mis en place dans les festivals, comme à Avignon ou à Perpignan, ou encore dans les communes très touristiques comme Giverny. Pour connaître les lieux de vaccination, il suffit alors de contacter l'office du tourisme ou la mairie.

Être vacciné pour voyager moins cher à l'étranger

Pour les vacanciers désireux de partir à l'étranger, il sera plus pratique d'être vaccinéLe passe sanitaire, à télécharger sur le site de l'assurance maladie, a été instauré en Europe. Il est ainsi possible de voyager si la seconde dose a été reçue au moins deux semaines avant le départ, quatre pour Johnson, ou en présentant un test PCR de moins de 72 heures.

À lire aussi

Ce test doit être fait avant de partir, mais aussi avant de revenir. Encore gratuit en France, les règles se durcissent car cela coûte cher aux États. À partir du mercredi 7 juillet déjà, les étrangers souhaitant voyager en France devront payer 49 euros pour un test PCR. Pour les Français en Europe, les règles vont être précisées dans les prochains jours à travers un arrêté.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a récemment indiqué qu'il ne voulait plus que les tests des vacanciers pour revenir en France soient remboursés par la sécurité sociale. Ces derniers devraient le rester uniquement pour ceux qui présentent des symptômes, pour raison médical ou pour le travail, avec 35 euros pris en charge.

Pour voyager hors d'Europe, même règle pour les PCR. Seuls les tests urgents, en cas de maladie et sur certificat médical, sont remboursés dans la limite de 35 euros là aussi. Une façon d'inciter les Français à se faire vacciner avant de partir. Car un test peut coûter très cher pour des vacances familiales : jusqu'à 140 euros à Malte, 120 euros en Espagne, 100 euros au Portugal.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/