1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : les tests PCR “de complaisance” bientôt payants ?
1 min de lecture

Coronavirus : les tests PCR “de complaisance” bientôt payants ?

L'Académie de médecine envisage de faire payer les tests PCR aux personnes qui se font tester par convenance, afin d'encourager la vaccination.

Un membre des marins-pompiers de Marseille prélève un échantillon d’écouvillon auprès d’un collègue pour un test PCR à Marseille, le 19 janvier 2021. (Illustration)
Un membre des marins-pompiers de Marseille prélève un échantillon d’écouvillon auprès d’un collègue pour un test PCR à Marseille, le 19 janvier 2021. (Illustration)
Crédit : CHRISTOPHE SIMON / AFP
Coronavirus : allons-nous bientôt devoir payer nos tests PCR ?
01:26
Agathe Landais - édité par Marie Gingault

Le calendrier des prises de rendez-vous pour se faire vacciner s'allège, un peu trop au goût des autorités sanitaires, alors faudrait-il aller jusqu'à la contrainte ? L'Académie nationale de médecine propose de ne plus rembourser certains tests PCR ou antigéniques car ils détournent, selon elle, certains Français de la vaccination.

Il n'est pas question de ne plus rembourser vos tests si vous les faites si vous avez des symptômes du Covid ou si vous êtes cas contact, en revanche, la société savante recommande de faire payer les personnes qui se font tester par convenancepour voyager, pour aller à un concert, ou passer un week-end avec des amis.

Le Professeur Yves Buisson, président du groupe Covid-19 à l'Académie de médecine, n'est pas contre l'idée. "Il faut tenter cela, parce que de toute façon cette frange de la population qui hésite encore à se faire vacciner utilise de façon excessive la possibilité de se faire tester. Ça coûte très cher à la collectivité et le vaccin étant lui-même gratuit, il vaut mieux qu'ils se fassent vacciner", plaide-t-il.

Selon l'Académie ce serait un moyen efficace, à la fois pour relancer la vaccination, mais aussi pour réduire les frais pour la Sécurité sociale. Aujourd'hui, et alors que l'épidémie est pourtant au plus bas, plus d'un million de tests sont effectués par semaine, alors que chacun coûte en 50 et 100 euros à la sécu.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/