1 min de lecture Écologie

Tarn : elle s’enchaîne à un arbre pour empêcher la mairie de l’abattre

VU DANS LA PRESSE - Une habitante de Saint-Benoît-de-Carmaux, dans le Tarn, a décidé de s’enchaîner à un arbre pour le protéger. La commune a décidé de l’abattre pour des raisons de sécurité.

Des arbres (illustration)
Des arbres (illustration)
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Un geste écologique touchant pour sauver un arbre de l’abattage. Béatrice, une habitante de Saint-Benoît-de-Carmaux, dans le département du Tarn, a décidé de s’enchaîner à un pin parasol sur le point d’être abattu par la mairie. Cette dernière avance un argument sécuritaire, la chaussée ayant besoin d’être rénovée, quand Béatrice défend "un puits de CO2", essentiel "pour notre vie". "Il est temps qu’on en prenne conscience", estime-t-elle. 

La municipalité a décidé de couper cet arbre dont les racines dégradent le bitume du parking qui se situe à côté. Elle prévoit ensuite de planter un frêne de 4 mètres "autour duquel il n'y aura pas de bitume", précise France 3. 

Béatrice juge de son côté que d’autres alternatives existent. "Je demande un bitume pour que l’eau s’imprègne dans la terre. L’arbre cherche l’eau à la surface et il déforme le bitume. En lui donnant la possibilité d’avoir un enrobage différent, on pourrait le préserver", a-t-elle expliqué.

C’est un intérêt sécuritaire

Le maire adjoint de Saint-Benoît-de-Carmaux Jean-Marc Cintas
Partager la citation

Pour tenter de la convaincre, le maire adjoint a tenté le dialogue, en vain. "J’ai compris sa sensibilité. J’ai essayé de lui faire des propositions en lui disant qu’on allait replanter des arbres et lui proposer des solutions sur notre commune pour qu’elle puisse s’impliquer sur d’autres projets avec nous”, explique Jean-Marc Cintas. 

À lire aussi
France
D'où vient l'empreinte environnementale du numérique en France ?

"Couper les racines, c’est le fragiliser. Là, il y a un risque qu’on ne prendra pas, c’est un intérêt sécuritaire", ajoute l’adjoint qui redoute un accident dont la responsabilité sera imputée à la commune. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Nature Tarn
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants