2 min de lecture Environnement

Les infos de 7h30 - "Les écolos ne se trompent pas, mais ils sont maladroits", dit Arthus-Bertrand

Face aux propositions polémiques de certains maires écologistes, le grand défenseur de l’environnement Yann Arthus-Bertrand estime qu'être responsable, "ce n'est pas tout arrêter".

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - "Les écolos ne se trompent pas, mais ils sont maladroits", dit Arthus-Bertrand Crédit Image : Cindy Ord / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Steven Bellery
Steven Bellery
édité par Florise Vaubien

De nombreux maires écologistes ont fait de récentes propositions polémiques : le maire de Bordeaux refuse le sapin de Noël, "un arbre mort", juge-t-il. De son côté, le maire de Lyon a dénoncé la compétition du Tour de France, qu’il considère polluante et machiste. Le grand défenseur de l’environnement Yann Arthus-Bertrand estime que si les écologistes ne se trompent pas de combat, certaines de leurs idées sont trop radicales. 

"Sincèrement je trouve ça con !", lance-t-il. Pour le Tour de France, "il y a de la vérité", reconnaît-il, mais il considère qu’il ne faut pas être un écolo sectaire. "J’aime la Formule 1, j’ai fait le Paris-Dakar pendant dix ans de ma vie ! Il ne faut pas tout arrêter !", déclare le photographe au micro de RTL. "Quand il s'agit d'un plaisir qui est partagé par des millions de personnes, il ne faut pas s'en priver et tout arrêter", estime Yann Arthus-Bertrand. Il ne faut pas enlever le plaisir, "parce que le plaisir c’est la vie", poursuit-il. 

"Il ne faut pas attaquer les gens avec qui on n’est pas d’accord, et c’est peut-être la grande faute de l’écologie politique : être écolo, c’est aimer les arbres, la nature, les animaux, mais c’est aussi aimer les gens", estime l'écologiste français. "Je pense que les écolos ne se trompent pas de combat, mais ils sont maladroits", a-t-il conclu.

À écouter dans ce journal

Bridgestone - Le fabricant japonais de pneumatiques Bridgestone va fermer son site de Béthune, dans le Pas-de-Calais d’ici 2021. Un coup dur pour les 863 salariés du site. Le maire proteste et propose de trouver des solutions avec l’entreprise en difficulté.

À lire aussi
L'usine de Lubrizol, un mois après l'incendie accident
Lubrizol : un an après l'accident, encore beaucoup de questions en suspens

Politique L'ancien Premier ministre Édouard Philippe était à Octeville-sur-mer pour soutenir la sénatrice LR Agnès Canayer. Il a prédit une "tempête économique, une tempête sanitaire, une tempête à tous égards".

Fraude - Le montant des fraudes ou tentatives d’escroqueries au chômage partiel s’élève à 225 millions d’euros, selon les informations de RTL. Les autorités ont effectué 270.000 contrôles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Maires Écologistes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants