1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Voiture d'occasion : il avance 3.500 euros, le professionnel encaisse et disparait avec l'argent
1 min de lecture

Voiture d'occasion : il avance 3.500 euros, le professionnel encaisse et disparait avec l'argent

Laurent pensait avoir trouvé la perle rare sur un site d'achat de voiture d'occasion. Il a réglé près de 3.500 euros et devait être livré en juillet 2020. Mais la voiture n'arrive pas, et malgré la promesse d'un remboursement, rien ne se passe...

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
Il avance 3.500 euros, le professionnel encaisse et disparait avec l'argent
01:23:03

Laurent, au printemps 2020, recherche un véhicule essence pour remplacer son vieux diesel. Le 20 juin, il pense trouver la perle rare sur Leboncoin. Pour éviter de voir cette si "belle affaire" lui passer sous le nez, il se rend chez le vendeur, un professionnel situé à 600 kilomètres de son domicile

Laurent pense repartir au volant de la voiture. Mais, comme des retouches de peinture sont nécessaires et que le témoin moteur s’allume, il préfère s'abstenir pour le moment. En revanche, il convient avec le vendeur qu’il solutionne les problèmes et qu’il fasse passer le contrôle technique dans la foulée avant de le livrer le 11 juillet. 

En contrepartie, Laurent accepte de régler le prix total du véhicule, soit 3.426 euros. Et il va malheureusement s'en mordre les doigts. Le professionnel repousse d’abord la livraison à la fin de l’été en raison de l’indisponibilité de son carrossier-peintre. Puis, il décale de nouveau à plusieurs reprises à cause d’un souci d’approvisionnement de pièces. 

Le professionnel ne répond plus

Fatigué d’attendre, le 26 novembre, Laurent réclame un remboursement. Le vendeur accepte tout de suite. Il lui promet même la restitution de son argent rapidement. Sauf qu’une nouvelle fois, il ne tient pas parole. Depuis, malgré de nombreuses relances, il ne fait aucun versement. Plus embêtant, depuis avril, il ne répond même plus...
 
Sans cet argent, Laurent ne peut pas acheter un autre véhicule. Dans l’attente, il continue de rouler avec son ancien diesel sans pour autant avoir les moyens de l’entretenir. Il compte désormais sur l'aide de Julien Courbet pour que le vendeur lui rembourse dans les plus brefs délais les 3.426 euros versés. 

À lire aussi

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/