1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Achat de véhicule : sa voiture neuve a un défaut de conception mais le vendeur ne répare pas
1 min de lecture

Achat de véhicule : sa voiture neuve a un défaut de conception mais le vendeur ne répare pas

Véronique a acheté un véhicule neuf chez un concessionnaire. Et puis tout se détraque. Une expertise contradictoire révèle une non-conformité imputable au constructeur. Résultat, le concessionnaire promet de réparer. Mais rien n’arrive...

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
Sa voiture neuve a un défaut de conception mais le vendeur ne répare pas
01:22:38
Julien Courbet

Véronique, le 22 octobre 2018, achète un véhicule neuf 21.673 euros chez un concessionnaire de sa région. Pendant un peu plus de deux ans, elle roule sans encombre. Mais, le 2 février 2021, le voyant "surchauffe moteur" s’allume brusquement

Véronique appelle immédiatement la concession. Celle-ci remorque la voiture et, le 11 mars, une expertise contradictoire se tient dans ses locaux. L’expert estime qu’il faut carrément changer le moteur. En cause, une non-conformité imputable au constructeur. Mis devant le fait accompli, le fabricant vous propose de prendre en charge 75 % des réparations, à savoir 10.474 euros sur les 13.966 euros. 

Malgré le reste à charge de 3.492 euros, Véronique accepte le deal fin avril. À ce moment-là, les travaux doivent s’effectuer au bout de quelques jours. Malheureusement, l’approvisionnement des pièces nécessaires ne s’effectue pas comme prévu

Des mois d'attente et rien ne bouge

Les jours d’attente se transforment en semaines, puis en mois... Et maintenant, plus personne n’est capable de donner à Véronique le moindre planning. Elle ne sait plus à quel saint se vouer pour enfin récupérer sa voiture.
 
La concession a bien prêté un véhicule dans l’attente des réparations, mais il s’agit d’une petite citadine. Cette voiture ne répond pas aux besoins de Véronique, d’autant qu'elle est handicapée. Elle compte sur l'aide de Julien Courbet pour que le véhicule soit réparé sans plus attendre.

À lire aussi

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/