1 min de lecture Ça peut vous arriver

Travaux : sa passerelle n'a pas de garde-corps alors qu'elle a 2 enfants en bas-âge

Céline a versé 7.830 euros d’acompte pour la construction d’une passerelle devant l’entrée de sa maison. Seize mois plus tard, le chantier est loin d’être fini. Ces travaux mettent également en danger ses deux enfants en bas-âge...

Julien Courbet Ça peut vous arriver Julien Courbet iTunes RSS
>
Sa passerelle n'a pas de garde-corps, ses enfants en danger Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
ca peut vous arriver - julien courbet
Julien Courbet édité par Thibaud Chaboche

Céline a 29 ans et est manutentionnaire dans l’horlogerie, près de Mulhouse. Avec son mari, Jonathan, elle a signé un devis en mai 2019 pour la construction d’une passerelle métallique devant l’entrée de sa maison. Elle a réglé un acompte de 7.830 euros qui correspond à 50 % de la facture. Le délai prévu pour les travaux est de quelques semaines. Mais le chantier prend beaucoup de retard...

Le responsable invoque tantôt un problème de fournisseur, tantôt un manque de personnel. À tel point que l’entreprise accorde à Céline un avoir en dédommagement du retard accumulé. En 2020, l’associé du responsable tombe malade et le chantier stagne en raison, également, du Covid. Aujourd’hui, la passerelle n’est toujours pas terminée, 16 mois après la signature du devis. Céline relance inlassablement l’entreprise mais pour de nombreuses raisons, celle-ci repousse toujours le travail.

Céline a deux enfants en bas âge et l’absence de garde-corps sur la passerelle les mets en danger, car elle est située à plusieurs mètres du sol. L'accès de sa maison est toujours en chantier alors que les travaux devaient durer seulement quelques semaines. Céline doit passer par la terrasse pour rentrer chez elle. Elle a contacté Julien Courbet pour que l'entreprise termine les travaux dans les plus brefs délais.

La passerelle de Céline n'est toujours pas finie
La passerelle de Céline n'est toujours pas finie

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Ça peut vous arriver Julien Courbet
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants