1 min de lecture Congé parental

Congé maternité : l'administration refuse de lui payer l'ensemble de ses arriérés

En février 2020, Juliette tombe enceinte et déclare sa grossesse à l’administration. Tout semble réglé pour la prise en charge. Mais à l’arrivée, elle ne touche que 538 euros au lieu de 1.500 euros prévus pour les 3 mois d’arriérés non versés…

Julien Courbet Ça peut vous arriver Julien Courbet iTunes RSS
>
L'administration refuse de lui payer l'ensemble de ses congés maternité Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
ca peut vous arriver - julien courbet
Julien Courbet édité par Thibaud Chaboche

Juliette est à la fois entraîneuse de tennis et étudiante. Le 17 février 2020, elle tombe enceinte pour la deuxième fois. Dès le mois de mai, elle déclare sa grossesse à l’administration par l’intermédiaire de sa sage-femme. A priori, tout est réglé puisqu’on lui annonce une prise en charge à partir du 5 octobre. Seulement, à la fin du mois, elle ne perçoit rien…

Inquiète, Juliette appelle la Caisse concernée. Et là, son interlocuteur lui apprend qu’il n’a absolument rien la concernant. Paniquée, elle envoie immédiatement tous les documents qu’on lui demande. Mais quand elle rappelle, deux semaines après, son dossier n’est toujours pas pris en compte ! Dès lors, Juliette est censée devenir prioritaire. Pourtant, rien ne se règle. À la place, on lui reproche, à tort, de ne pas avoir assez travaillé dans les trois mois précédant son dernier jour d’activité. 

Après avoir envoyé une attestation d’employeur, Juliette finit par être payée le 14 janvier. Sauf qu’au lieu de toucher environ 1.500 euros pour les trois mois d’arriérés non versés, on ne lui vire que 538 euros. La raison ? Ses bulletins de salaire n’auraient toujours pas été reçus, alors qu'elle les a envoyés deux fois ! Juliette est à bout de nerfs. Son bébé est né le 18 novembre et, depuis, son compte est à découvert. Avec son mari agriculteur, elle ne s'en sort plus. 

Julien Courbet prend les choses en main, pour que Juliette puisse enfin bénéficier de ses congés maternité, et qu'on lui règle tous les arriérés qu'on lui doit depuis le 5 octobre dernier, à savoir, selon ses estimations, encore un peu plus de 1.600 euros.

À lire aussi
Ça peut vous arriver
Electricité : ils risquent chaque jour l'électrocution à cause d'un muret non construit

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Congé parental Administration Grossesse
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants