1. Accueil
  2. Actu
  3. Economie et Consommation
  4. Tempête : il doit quitter sa maison démolie avec ses enfants, l'assurance n'agit pas
2 min de lecture

Tempête : il doit quitter sa maison démolie avec ses enfants, l'assurance n'agit pas

Un arbre est tombé sur la maison de Michaël suite à une tempête. C’était en décembre 2019 et toute la famille a été évacuée et vit dans un gîte depuis. Les travaux de remise en état sont chiffrés à 153.000 euros.

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
Il doit quitter sa maison démolie avec ses enfants, l'assurance n'agit pas
01:25:15
Emmanuelle
Emmanuelle Brisson
Journaliste

Dans la nuit du 13 au 14 décembre 2019, alors que la tempête fait rage, Michaël est subitement tiré de son sommeil par sa fille. Paniquée, elle lui montre qu’un arbre vient d’éventrer sa chambre en tombant sur la maison. 

Michaël appelle les pompiers. Mais, il a à peine le temps de se retourner qu’il doit évacuer la maison avec les enfants. Deux jours après, l’arbre est déblayé. Pour autant, c’est un désastre : sa maison reste totalement inhabitable !

La famille est relogée de manière provisoire dans un gîte grâce à une avance de son assurance-habitation. En parallèle, un expert se déplace plusieurs fois et, le 18 mars 2020, il chiffre les travaux de remise en état à 153.000 euros. À ce moment-là, Michaël pense que les réparations auront lieu rapidement. D’autant que l’assurance l'oriente vers un maître d’œuvre pour s’occuper du chantier...

Une bache protège en partie la toiture de la maison
Une bache protège en partie la toiture de la maison
Crédit : RTL

L'assurance tarde à l'indemniser

Seulement, ce dernier ne répond jamais aux mails. Résultat, les mois passent et, malgré une bâche, l’état de la maison continue d'empirer… Finalement, grâce à l’appui d’un avocat, il parvient à faire repasser l’expert en octobre 2020 pour prendre en compte les nouvelles dégradations.

À lire aussi

Pour autant, ni lui, ni son assurance ne lui remettent son rapport. Depuis, hormis un désamiantage réalisé à l’aide d’une nouvelle avance, rien ne se passe… Aujourd’hui, il y a urgence, car en décembre 2021, le délai de prescription pour retourner ces rapports arrive à terme.
 
Même si le gîte est pris en charge par l’assurance, Michaël n'est plus chez lui. Cette maison représente pour lui les économies de toute une vie ainsi que tous ses souvenirs depuis 21 ans. Il compte désormais sur l'aide de Julien Courbet pour que l’expert remette son rapport sans plus attendre et que l’assurance l'indemnise pour que le nouveau maître d’œuvre mandate tous les corps d’état sans plus attendre.

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande

 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/