1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Allemagne : un billet à neuf euros pour profiter des transports en commun en illimité
2 min de lecture

Allemagne : un billet à neuf euros pour profiter des transports en commun en illimité

L'opération lancée par le gouvernement, qui débutera au mois de juin, s'inscrit dans un grand plan de soutien aux ménages face à un important taux d'inflation.

Les détenteurs de ce billet pourront emprunter tous les transports en commun, y compris les TER, pour un prix défiant toute concurrence.
Les détenteurs de ce billet pourront emprunter tous les transports en commun, y compris les TER, pour un prix défiant toute concurrence.
Crédit : Ying Tang / NurPhoto / NurPhoto via AFP
Les coulisses de l'actu du 23 mai 2022
00:02:29
Les coulisses de l'actu du 23 mai 2022
00:02:29
Hélène Kohl - édité par Florine Boukhelifa

Il s'agit d'un ticket de transport révolutionnaire. En Allemagne, vous pouvez désormais emprunter tous les transports en commun, y compris les TER, de manière illimitée pour seulement neuf euros par mois. Un sacré coup de pouce au porte-monnaie de nos voisins d'outre-Rhin de la part de leur gouvernement.

L'opération, qui débutera en juin et durera au minimum tout l'été, a provoqué une ruée sur les billets. Un million de Berlinois ont déjà leur ticket dans la poche. "Cela me paraît être une très très bonne affaire. En prenant le métro trois fois dans le mois, on est déjà remboursé donc c'est sûr que ça vaut le coup", explique Marlène, une franco-allemande qui s'est facilement laissée tenter face aux prix habituels des transports en commun dans la capitale.

Au total, plus d'un Allemand sur trois a l'intention de profiter de l'offre selon un sondage. Une estimation qui grimpe à presqu'un Allemand sur deux parmi les foyers les plus modestes.

Un coup de pouce face à une inflation de 7% en avril

Ce ticket permet aussi de partir en vacances, mais il faut avoir du temps et accepter les changements depuis Francfort. Ainsi, pour un séjour en Bavière, comptez trois trains différents et sept heures de voyage. Il existe également des liaisons directes qui permettent notamment aux Berlinois d'aller au bord des lacs du Brandebourg ou encore vers la mer en trois heures.

À lire aussi

Denise, elle, entend déjà les mouettes. Cet été, elle compte se rendre à "Hambourg ou à la Baltique si les trains ne sont pas trop bondés". Car même s'il y aura des trains supplémentaires, la société de transport allemande annonce déjà des retards et des perturbations cet été.

Cette mesure, qui va coûter 2,5 milliards d'euros à l'Allemagne, s'inscrit dans le grand plan de soutien aux ménages face à l'inflation qui a dépassé les 7% en avril, soit deux points de plus qu'en France. L'objectif est que les Allemands fassent des économies sur le plein d'essence. En baissant ainsi la demande de carburant, le gouvernement espère par ailleurs réussir à se passer complètement du pétrole russe d'ici quelques mois.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/