1. Accueil
  2. Actu
  3. Economie et Consommation
  4. Qu'est-ce que "la stratégie McDo" employée par Apple pour rassurer les Français ?
3 min de lecture

Qu'est-ce que "la stratégie McDo" employée par Apple pour rassurer les Français ?

La firme américaine communique sur le nombre d'entreprises françaises avec qui elle collabore pour affirmer son rôle social. C'est la "stratégie McDo" !

Le logo d'Apple (illustration)
Le logo d'Apple (illustration)
Crédit : KIMIHIRO HOSHINO / AFP
Qu'est-ce que "la stratégie McDo" employée par Apple pour rassurer les Français ?
03:36
Qu'est-ce que "la stratégie McDo" employée par Apple pour rassurer les Français ?
03:36
L'Eco and You - Martial You
Martial You
Journaliste

Opération séduction d'Apple qui nous annonce qu'il crée des emplois en France grâce à toutes les applications que nous téléchargeons sur nos téléphones. L'AppStore fait vivre 250.000 personnes en France aujourd'hui. 

L'AppStore, c'est ce service d'Apple où l'on télécharge un jeu, une application de GPS, un abonnement à un journal... 85% des applications y sont gratuites mais Apple se rémunère généreusement sur les 15% restants. Derrière cette application, vous avez donc 250.000 Français (des startups) qui créent l'outil, le développent, le font connaître. Une véritable économie pour une multitude de petites entreprises disséminées aux quatre coins de la France. Leur nombre a augmenté de 6% l'an dernier.

La communication d'Apple n'est pas innocente. C'est une opération séduction pour calmer la fronde de plus en plus d'entreprises et de gouvernements face à l'ogre à la pomme. C'est la "stratégie McDo" ! Souvenez-vous, au moment où des agriculteurs démontaient et brûlaient des McDo, la firme avait communiqué pour dire qu'elle était le premier client des éleveurs de bovins et des producteurs de pommes de terre du pays. Elle avait mis en avant l'argument social et économique.

Même tactique du côté d'Amazon qui communique sur les 11.000 PME qui vivent grâce à sa marketplace en France. Aujourd'hui, Apple clame le rôle social qu'il joue dans les pays : 250.000 emplois directs grâce à ses applications et 1,7 millions de personnes dans toute l'Europe.

La Pomme n'est plus prophète en son pays

Martial You
À lire aussi

Apple est en train d'agacer sur les commissions qu'il perçoit lorsqu'on télécharge une application payante pour son iPhone ou son iPad : 30% de la transaction. La Pomme n'est plus prophète en son pays. Selon Bloomberg, des avocats du département de la Justice enquêtent sur le bien fondé de cette commission de 30%... L'Europe aussi mais également l'Autorité de la Concurrence britannique. États-Unis, Grande Bretagne, on parle là de pays qui sont nativement pro-Apple. Même l'Europe est assez libérale.
 
On fait le même reproche à Google. C'est toujours le même débat, en fait : l'abus de position dominante, l'abus de pouvoir ! Quand vous êtes une startup et que vous voulez lancer votre application sur smartphone, vous n'avez pas d'autres choix que de vous plier aux volontés d'Apple ou de Google.

Apple a réduit sa commission à 15% pour les petites startups qui font moins d'un million de revenus par an pour celles qui ont des abonnements ou pour les plateformes de streaming. Le groupe a essayé de calmer les réticences mais c'est l'omnipotence de ces géants, cette puissance des GAFA, qui fait peur.

Les petites startups qui vont sur l'AppStore s'en sortent-elles financièrement ?

C'est compliqué à dire car l'espérance de vie d'une startup est courte, très courte. Apple ne sait pas quelle est la longévité des applications qu'elle accueille sur sa plateforme. Mais regardons les statistiques de l'INSEE : 1/4 des entreprises meurent au bout de 2 ans en France. Une enquête de Marketing Signals révélait même que 90% des startups de e-commerce (c'est souvent ce qu'on trouve sur l'AppStore) faisait faillite en moins de 4 mois.

Dans cette affaire, Google et Apple sont attaqués par Facebook ou Spotify... on est dans une bataille de Titans mais l'enjeu, c'est bien de préserver la créativité de nos petites startups qui doivent pouvoir grossir sans être asphyxiées financièrement quand elles commencent à gagner un peu d'argent. Une commission qui passe de 15 à 30% sur vos revenus quand vous passez de 999.000 euros de revenus à 1 million et 1 centime, ça fait mal. L'écosystème est fragile.

Le Plus : éviction du PDG de Danone

Emmanuel Faber était entré dans un bras de fer depuis quelques mois avec les membres de son conseil d'administration. Hier, une réunion a eu lieu qui a décidé de l'écarter totalement du groupe et de le remplacer par Gilles Schnepp, l'ancien patron de Legrand.

La note : 10/20 à Volkswagen

Le groupe n'en finit pas de gérer sa transition vers l'électrique après l'effondrement du DieselGate. Il a annoncé ce week-end qu'il allait réduire ses effectifs, sans doute jusqu'à 5.000 postes en moins d'ici 2023. Il faut, en effet, 10 fois moins de salariés par exemple pour construire un moteur électrique par rapport à un moteur thermique.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/