3 min de lecture Vacances

Tourisme et coronavirus : à quoi faut-il s'attendre pour les vacances d'été ?

C'est le moment de prévoir des réservations pour les vacances. Et plusieurs études semblent montrer que le secteur pourrait rebondir avec le retour des beaux jours.

Eco_245x300 L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Comment le secteur du tourisme va t il redémarrer? Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Venantia Petillault

Le tourisme s'apprête à rebondir au printemps, selon certaines études, parce que ça correspondra sans doute aussi à la montée en puissance des campagnes vaccinales et on n'a pas abandonné l'espoir que la chaleur affaiblisse la Covid-19. Et, de toute façon, il y a un appétit de vacances qui reste très fort dans les enquêtes d'opinion.

On va donc partir sans doute partir en France avec une composante de plus par rapport à l'année dernière, l'épargne constituée par ces français/vacanciers qui sera certainement utilisée si les restaurants et autres lieux de loisirs rouvrent. En gros, ce sera comme l'été 2020 mais avec du pouvoir d'achat en plus.

On vit aussi une année 2021 Papier Carbone par rapport à 2020. Actuellement, on patiente en surfant entre les confinements et les couvre-feux comme l'année dernière où on était coincé à la maison. On aura sans doute aussi un redémarrage avec cette fameuse courbe en K, c'est ce que nous a dit l'INSEE hier soir. En K parce que vous aurez deux France : une qui redémarre et une qui chute. Comme l'année dernière. Souvenez-vous, sur le plan du tourisme, on avait eu la moitié des français qui étaient partis en vacances à 94% en France.

L'autre moitié était déjà impactée par des problèmes de chômage partiel et de pouvoir d'achat. Ceux qui étaient partis étaient allés en France en fuyant les villes. Le littoral, la montagne et la campagne avaient fait le plein tandis que Paris ou Bordeaux avaient la moitié des hôtels fermés. 2021 devrait ressembler à ça. Il manque 33 millions de touristes en Ile de France sur 2020 et, au niveau national, on affiche des recettes en baisse de moitié.

Ceux qui vont partir vont choisir des destinations "nature"

À lire aussi
économie
Luxe : la demande de yacht et jets privés atteint des records

C'est ce que montre une étude du cabinet McKinsey. On recherche des vacances au vert avec notamment la mode du "van-life", le camping-car un peu chic où l'on fait un itinéraire en France. On va rester en France parce qu'on préfère éviter l'incertitude des voyages à l'étranger mais en choisissant les chambres d'hôtes, le circuit local chez les producteurs locaux. Disons qu'il y aurait une contrainte locale et sanitaire qui va rejoindre un appétit pour une consommation plus durable.

L'INSEE prévoit d'ailleurs une croissance qui repartira à l'été. On devrait rebondir de 5 à 6% cette année en fonction des instituts mais il y a quand même une incertitude propre au marché du tourisme dans les perspectives de l'INSEE évoquées hier soir : l'emploi.
L'institut anticipe 91.000 pertes d'emplois dans les premiers mois de cette année, notamment dans l'hôtellerie-restauration. Cela signifie qu'on pourrait avoir perdu sensiblement la main-d'œuvre qualifiée dans les métiers touristiques qui font l'attrait de la France au moment où on en aura besoin.

Le plus : une vignette pour les collectionneurs de vieilles voitures

Dauphine ou 2 CV : le Sénat a voté la création d'une vignette "historique" pour les véhicules de collection, afin de leur permettre de circuler dans les zones limitant la circulation des véhicules les plus polluants.

La note : 15/20 aux commerçants de Limoges

Ils ont décidé de rouvrir les chalets de Noël pour permettre aux commerçants de la ville de faire du click and collect.

Un clin d'oeil à un citoyen modèle

Je n'arrive pas à savoir si c'est du second degré mais Olivier Dussopt qui s'occupe de nos impôts vient de remercier un certain Michel qui a fait don de 40.000 euros à l'Etat pour combler son déficit. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vacances Tourisme Économie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants