1 min de lecture Agriculture

Souffrance animale : le PDG de Danone Emmanuel Faber soutient l'association L214

INVITÉ RTL - Le PDG du groupe Danone, Emmanuel Faber a souligné l'importance des lanceurs d'alerte comme L214 contre la souffrance animale.

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury d'Emmanuel Faber Crédit Image : RTL /FREDERIC BUKAJLO / SIPA PRESS | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Marie-Pierre Haddad

Sur le site du groupe alimentaire Danone, on peut lire l'importance pour la multinationale, du bien-être animal. Invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, dimanche 8 septembre, Emmanuel Faber, PDG du groupe Danone a approuvé la démarche de l'association L214, qui diffuse régulièrement des vidéos choquantes de maltraitances animales et des conditions dans les abattoirs.


"Il y a besoin de lanceurs d'alerte dans cette société, sinon les choses ne bougent pas assez vite. Il faut qu'on soit choqué par ça", a dit Emmanuel Faber. L'association a d'ailleurs lancé ce jeudi une pétition, déjà signée par de nombreuses personnalités publiques, pour en finir avec l'élevage intensif et industriel. "Il faudrait que je la lise. Mais si c'est ce que j'ai en tête, je peux peut-être la signer", a-t-il encore expliqué.

Le PDG de Danone s'était d'ailleurs exprimé un peu plus tôt sur l'élevage intensif. "Il est nécessaire de consommer moins de viandes et de meilleure qualité. Mais l'élevage est fondamental pour l'agriculture. Ce qu'il faut c'est sortir les vaches des ranches industriels et réintroduire du pâturage. Donc c'est moins de viande plutôt que pas de viande du tout".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Souffrance Maltraitance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants