1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Nuisances sonores : un skatepark installé devant chez elle lui fait vivre un enfer
2 min de lecture

Nuisances sonores : un skatepark installé devant chez elle lui fait vivre un enfer

Depuis décembre 2019, Caroline et ses voisins vivent l’enfer. Un skatepark a été installé juste en face de chez eux. Toute la journée et jusque tard, les éclats de voix, planches à roulettes et afflux de scooters se succèdent...

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
Un skatepark installé devant chez elle lui fait vivre un enfer permanent
01:25:50
Julien Courbet - édité par Thibaud Chaboche

Caroline est propriétaire depuis 20 ans d’un petit pavillon en ville. Elle y coule, avec sa famille, des jours heureux. Elle a même lancé une activité de professeur de Pilate à domicile. Mais, à partir de décembre 2019, ce n’est plus la même musique. Ce mois-là, la mairie installe un skatepark juste en face de chez elle

Dès lors, toute la journée et jusque tard le soir, des dizaines de personnes se succèdent sur l’aire de jeux. Eclats de voix incessants, planches à roulettes qui tapent, crissements de pneus réguliers, afflux de scooters… Pour Caroline et ses voisins, c’est l’enfer ! Le 29 décembre 2019, elle écrit à la mairie pour demander le démontage complet du skate-park. 

Le maire prend acte. Mais, pour mieux appréhender le problème, il préfère d’abord faire appel à une entreprise spécialisée en relevé acoustique. L’étude a lieu le 14 mars 2020. Seulement, les résultats se font attendre. Caroline doit même constituer un collectif avec les autres voisins impactés et prendre un avocat pour enfin obtenir un rapport au bout de neuf mois. 

Des conclusions accablantes

Les conclusions sont accablantes, puisque chez elle, "les critères réglementaires sont largement dépassés, que ce soit en intérieur ou en extérieur". Fort de cette analyse, son avocat relance la mairie le 31 décembre 2020, pour réclamer de nouveau la fermeture du skatepark. Hélas, c’est peine perdue. Malgré des articles dans la presse locale, et même un reportage télé, rien ne bouge…
 
Aujourd'hui, Caroline vit un calvaire. Impossible pour elle de profiter de ses extérieurs sans être pollué par le bruit. Même en fermant toutes les fenêtres, elle ne s'entend plus. Dans ces conditions, elle ne peut plus inviter personne. 

À lire aussi

En tant que professeur de Pilate, elle ne peut pas envisager de reprendre des élèves à domicile. Elle compte sur l'aide de Julien Courbet pour que la Mairie déplace le skatepark vers un lieu plus approprié, au plus vite. 

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/