1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Nuisances sonores : les cloches sonnent près de 600 fois par jour près de chez lui, il devient fou
2 min de lecture

Nuisances sonores : les cloches sonnent près de 600 fois par jour près de chez lui, il devient fou

Gaël devient chèvre ! Dans sa commune, les cloches sonnent toutes les demi-heures, nuit et jour. Plus de 500 fois par jour. Pour lui et sa famille, impossible de dormir tranquillement. Et malgré ses promesses, la maire ne fait rien.

Des cloches (illustration)
Des cloches (illustration)
Crédit : SIPA / Gile Michel
Julien Courbet - édité par Thibaud Chaboche

Gaël a acheté une maison dans le centre d’une petite commune du Puy-de-Dôme, en décembre 2020. Avec sa compagne et ses deux filles, il est ravi d’avoir trouvé cet endroit "idéal", à mi-chemin entre les sentiers de randonnées et le bourg, avec sa jolie petite église.

Le coin semble paisible mais, dès la première nuit passée sur place, Gaël fait une terrible découverte : les cloches de l’église, située à quelques mètres de chez lui, sonnent toutes les demi-heures. Nuit et jour ! À chaque heure, ces cloches sonnent deux fois le nombre d’heures, à 5 minutes d’intervalle et à chaque demi-heure, elles sonnent une fois. 

Et à 7h, midi puis 19h, elles sonnent, en plus, 70 fois pour l’Angélus. Au total, les cloches sonnent 564 fois par jour ! Malgré tout le respect que Gaël a pour la religion, ces cloches lui pourrissent la vie. Surtout en été, lorsqu'il tente de dormir les fenêtres ouvertes… 

La maire ne fait rien et les cloches continuent de sonner

Rapidement, Gaël en parle à la maire de la commune, seule compétente en la matière. Sur le plateau de Ça peut vous arriver, il raconte avoir adressé un premier courrier recommandé en février 2021. Trois mois plus tard, il rencontre l’élue, au pied de l’église et celle-ci s’engage, devant témoins, à faire cesser les cloches entre 22h et 7h du matin et à faire diminuer le niveau sonore de la mélodie spécifique de l’Angélus. 

À écouter aussi

Seulement, les semaines passent et rien n'est fait ! Gaël décide donc de lancer une pétition et, le 25 juillet dernier, il adresse un nouveau courrier recommandé à sa maire et au préfet du département. Quelques jours plus tard, le préfet répond qu’il va "prendre attache avec la maire" de la commune. 

Mais à ce jour, rien n’a bougé. Les cloches continuent de sonner près de 600 fois par jour, voire plus à Noël et à Pâques, et le budget boules quies explose. Les nuits de Gaël sont devenues infernales, surtout en été. Il compte sur l'aide de Julien Courbet pour que la maire de la commune fasse cesser les cloches de 22h à 7h du matin et qu’elle fasse "diminuer le niveau sonore de la mélodie spécifique à l’Angélus".
Du lundi au vendredi, de 9h30 à 12h30, Julien Courbet fait respecter les droits de ceux qui sont en difficulté. Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission. Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/