2 min de lecture Consommation

Non, le gouvernement ne prévoit pas d'interdire la viande halal en France

FACT CHECKING - Une rumeur d’interdiction de la viande halal court en France mais le gouvernement entend "simplement apporter des précisions supplémentaires (...) pour l'application et le contrôle" de l'abattage.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Non, le gouvernement ne prévoit pas d'interdire la viande halal en France Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Florise Vaubien

Contrairement à ce que l'on peut lire sur les réseaux sociaux, non, le gouvernement n’organise pas la fin de la viande halal en France. Depuis mi-mars, cette rumeur d’interdiction de la viande halal survit dans l’espace numérique et revient à l’approche du Ramadan qui débute dans une semaine.

Tout commence le 18 mars quand trois mosquées - Paris, Lyon, Evry - publient un communiqué commun dans lequel il est écrit qu'"à compter du mois de juillet 2021, l'abattage Halal de la volaille en France ne sera plus autorisé", en référence à une instruction du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation datée du 23 novembre 2020. 

L'objectif de cette directive est "simplement d'apporter des précisions supplémentaires aux conditions antérieures pour l'application et le contrôle" de l'abattage, a assuré le ministère de l'Agriculture à l'AFP, notamment concernant "la mise en œuvre de la dérogation à l'obligation d'étourdissement". Une dérogation a été mise en place pour les abattages rituels du culte musulman par le décret le 28 décembre 2011 et il n’est pas question de revenir sur cette dérogation.

Un problème financier ?

Pour tuer la volaille dans le respect des principes dogmatiques de l’abattage halal (mais également cascher), deux choix sont possibles pour les abattoirs. La mise à mort sans étourdissement qui nécessite un aménagement des chaînes d’abattage : c’est la méthode la plus coûteuse. Et la mise à mort par étourdissement sans respect des paramètres du règlement européen, qui consiste en une électronarcose, méthode qui consiste à plonger l’animal dans un bain électrique pour provoquer sa perte de conscience. 

À lire aussi
société
Gel des récoltes : vit-on "la plus grande catastrophe agronomique" du XXIe siècle ?

C’est la méthode choisie par les trois Grandes Mosquées qui nécessite l’obtention d’une dérogation auprès du préfet. Ce choix et ce mode de fonctionnement sont ainsi proposés par le ministère de l'Agriculture, qui ne compte pas du tout interdire la viande halal.

La crainte des recteurs des trois grandes mosquées est que cela entraîne une baisse de la consommation de la viande abattue d’une manière traditionnelle. Mais la notion d’interdiction a été privilégiée par certains car c’est un raccourci simpliste. D'après l'AFP, parmi ceux qui ont relayé cette rumeur on retrouve de nombreux médias turc, pays avec lequel, il y a une légère tension actuellement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Alimentation Islam
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants