1 min de lecture Fruits et légumes

Les infos de 6h30 - Alimentation : comment rendre les produits bio plus accessibles ?

En moyenne, le bio coûte 44% plus cher que les fruits légumes traditionnels. Un écart pas toujours justifié.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h30 - Alimentation : comment rendre les produits bio plus accessibles ? Crédit Image : MYCHELE DANIAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
édité par Victor Goury-Laffont

Les ventes augmentent d'année en année, mais les fruits et légumes bio restent une toute petite niche et ne représentent que 8% des achats. La raison est évidente : leur prix reste beaucoup plus élevé. Un fruit ou un légume bio, c'est en moyenne 44% plus cher.

Lisa Folley, spécialiste de la question au sein de l'association de consommateurs CLCV, estime que "ce n'est pas une surprise que les fruits et légumes bio soient plus chers en moyenne que les fruits et légumes conventionnels", mais que "ce qui est plus surprenant, c'est la grande disparité entre les fruits et légumes". 

En effet les différences de prix sont réelles, mais inconstantes : "une banane ou une orange bio, c'est que 20% plus cher. Pour une tomate ou une pomme bio, il y a un écart de 71%, souligne Lisa Folley. On peut se poser la question de comment sont construits ces prix, et la part de la marge de la grande distribution. On demande plus de transparence, et de rendre accessible au plus grand nombre les produits de l'agriculture biologique".

À écouter également dans ce journal

Noël - Crise sanitaire oblige, seulement 15% des Français partiront en vacances pour ces fêtes de fin d'année. C'était le cas pour un quart de la population en 2019.
États-Unis - Après avoir autorisé le vaccin de Pfizer et BioNTech, les autorités américaines vont lancer la campagne de vaccination de masse, marquée par un important dispositif logistique.

À lire aussi
Uber
Livraisons de repas : "Ces plateformes embauchent sans prendre de responsabilités"

Manifestations - Les secteurs qui ont dû fermer leur porte en raison des mesures de lutte contre l'épidémie de Covid-19 vont exprimer leur mécontentement. Les professionnels de la restauration et de l'hôtellerie se réuniront place des Invalides, tandis que les patrons de boîtes de nuit tentent de bloquer le périphérique parisien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fruits et légumes Santé Sécurité alimentaire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants