1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Comment maximiser ses chances d'obtenir un prêt ? Les conseils de Stéphane Plaza
2 min de lecture

Comment maximiser ses chances d'obtenir un prêt ? Les conseils de Stéphane Plaza

Une étape importante lors d'une acquisition : le prêt immobilier. Stéphane Plaza vous livre tous ses conseils pour optimiser ses chances de l'obtenir.

Le pouvoir d'achat immobilier des Français diminue dans de nombreux endroits en France
Le pouvoir d'achat immobilier des Français diminue dans de nombreux endroits en France
Crédit : DR
Comment maximiser ses chances d'obtenir un prêt ? Les conseils de Stéphane Plaza
03:20
Comment maximiser vos chances d'obtenir un prêt immobilier ?
03:20
Stéphane Plaza

L'argent ne fait pas le bonheur, mais il aide à acheter. Avant de faire votre demande de prêt immobilier, évitez au maximum les découverts. Ayez une gestion de compte irréprochable, puisque la banque va éplucher vos derniers relevés de compte. Pas de commission d'intervention et pas de rejet de prélèvement, qui sont rédhibitoires et feront l'objet d'un refus de prêt.

Gardez en tête tout de même que votre taux d'endettement ne devra pas dépasser 33% de vos revenus cumulés, un taux qui inclut toutes vos autres charges fixes assimilées à des emprunts, comme les crédits de consommation. Les banques regarderont également votre reste à vivre, c'est-à-dire ce qui vous restera sur votre compte par personne dans le foyer une fois vos charges et crédits payés. Les sauts de charges, ce que vous devrez payer demain versus ce que vous avez payé actuellement pour vous loger, seront aussi examinés.

Veillez donc à préparer votre projet en épargnant, afin de montrer à la banque que vous serez en capacité d'assumer votre future charge de remboursement. Votre situation professionnelle sera également regardée par votre banque pour apprécier le risque en fonction de la stabilité de votre statut. Il faudra justifier d'un CDI ou de la pérennité de vos revenus sur les trois dernières années d'activités.

Aujourd'hui, les banquiers sont beaucoup plus vigilants et les refus plus fréquents. Il est donc important de vous entourer de professionnels en prévention d'un futur projet immobilier.

Faut-il constituer un apport ?

À lire aussi

L'idéal est d'avoir un apport de 10%. Cet apport est attendu en complément des frais de notaire, des garantis de dossier. Les frais de notaire sont de l'ordre de 2,5 à 3% pour le neuf, et pour l'ancien à peu près de 8%. Il est possible de faire que l'apport des frais dépasse les prix de l'acquisition, mais toutes les banques ne vont pas vous suivre.

Attention également au financement avec les travaux. Les travaux sont considérés comme un sur-financement qui devra faire l'objet d'un apport supplémentaire, ou alors il faut bricoler le dimanche.

Faut-il comparer les banques ?

Vous pouvez comparer les offres en ligne, demander à votre banquier ou demander à un courtier. Quel que soit votre choix, comparer est la meilleure option pour aboutir à votre projet et avoir les meilleures conditions de financement (assurance, intérêt) et ainsi réduire le coût de votre emprunt.

Il faut bien lire toutes les conditions. Le taux d'emprunt n'est pas le seul élément à comparer. Lorsque l'on souscrit à un prêt immobilier, vous devez en effet bien lire les conditions de l'assurance-emprunteur liée au crédit et les conditions de remboursement du prêt. Les petites lignes des contrats sont toujours importantes. C'est pourquoi il est primordial de bien s'entourer. N'oubliez pas qu'en moyenne, vous vous engagez pour au moins 18 ans.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/