1 min de lecture Escroquerie

Pays-de-la-Loire : les arnaques aux faux-notaires se multiplient

VU DANS LA PRESSE - Dans trois départements des Pays-de-la-Loire, de faux-notaires escroquent des habitants en demandant d'effectuer un virement vers l'étranger.

Une enseigne de notaire (illustration)
Une enseigne de notaire (illustration) Crédit : Pascal GUYOT / AFP
IMG_0047
Nicolas Scheffer

La Chambre interdépartementale des notaires de Maine-et-Loire, de Mayenne et de Sarthe déplore la multiplication d'affaire de "faux-notaires" ces derniers mois. 

"Ils sollicitent les personnes par téléphone et par mail et les invitent à faire des versements, sous prétexte qu’il y a une succession en cours", explique Sylvie Laviec, secrétaire-générale de la Chambre auprès de France 3 Pays-de-la-Loire

Ces soit-disant notaires utilisent un site internet frauduleux pour assurer leur crédibilité et utilisent des logos de la profession. 

"Une personne du Maine-et-Loire a ainsi réalisé plusieurs virements à l’étranger, dans l’espoir de récupérer le capital d’un contrat d’assurance vie important. Elle a effectué quatre virements de 10.000 euros, en pure perte", confie-t-elle à la chaîne locale. Le nom d'un véritable notaire a été utilisé par les escrocs. 

Contacter soi-même son notaire

À lire aussi
Le fishing est une arnaque en ligne consistant à récupérer les données personnelles d'un internaute via un faux portail. arnaque
Virements, crédits, amendes... Attention aux arnaques par e-mail

Un autre particulier a été plus prudent en prévenant son notaire après une tentative d'escroquerie sous un nom d'emprunt. Le faux-notaire lui demandait 5 % du capital décès de ses parents effectivement morts. 

Au moindre doute, il est conseillé de contacter son notaire habituel ou de consulter l'annuaire officiel des notaires et de porter plainte si l'on a été victime d'escroquerie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Escroquerie Pays de la Loire Mayenne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants