1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. L'INSEE, optimiste sur la croissance de la France en 2021
3 min de lecture

L'INSEE, optimiste sur la croissance de la France en 2021

L’INSEE nous prédit une croissance de 6 %, cette année. C’est plus optimiste que le gouvernement, que la Banque de France… L’INSEE observe un redémarrage en trombe depuis le déconfinement.

L'INSEE, optimiste sur la croissance de la France en 2021
L'INSEE, optimiste sur la croissance de la France en 2021
Crédit : STR / AFP
L'économie française plutôt en forme selon l'Insee
04:06
L'économie française plutôt en forme selon l'Insee
04:06
Martial You - édité par Céline Morin

À la fin de l’année, on pourrait avoir effacé la récession de 8 % de l’année dernière, sans avoir connu de vagues de faillite ni de vastes plans sociaux puisque le chômage se stabiliserait à 8,2 % de la population active.

La question est de savoir si c’est crédible. Ce qui est vrai, c’est que la consommation repart et ce sera notre principal moteur. Une consommation différente, plus responsable. Une enquête de l’institut IRI spécialisé dans la grande distribution a montré que plus d’un tiers des Français souhaitaient acheter des produits locaux. Pas forcément bio (on n’est pas sur une mode BoBo). Mais des fruits, des légumes, de la viande ou du fromage qui font vivre les agriculteurs de la région. 

C’est une façon de résister et puis, ça rassure de savoir d’où vient ce qu’on mange. Les achats de ces produits locaux ont progressé de 6 % en un an. Deux à trois fois plus vite que les autres produits de la grande distribution.

Mais les entreprises ressortent-elles fragilisées de cette crise ?

Pas tant que ça. On n’assiste pas au mur de faillites qu’on redoute depuis des mois. L’INSEE pense même que nos entreprises vont fortement investir dans les prochains mois (+9,6 %) et ce serait la meilleure réponse à la crise. 

À lire aussi

Elles en ont les moyens grâce aux Prêts à Taux Zéro qu’elles ont contracté, l’an dernier. Selon la Fédération Bancaire Française, 669.883 entreprises ont obtenu près de 136 milliards de prêts. 100 milliards ont été mis de côté. C’est un peu l’épargne de précaution, le livret A des PME. Cet argent est donc disponible et peut être investi ce qui soutiendra la croissance et préparera l’avenir.

Un scénario optimiste qui risque de tomber à cause du variant Delta ?

Vous avez raison : le Delta Plane ! Mais l’INSEE a une lecture que je partage assez. Même si on devait remettre en place des mesures barrières, elles n’auraient peut-être plus autant d’impact sur notre économie qu’avant. Car les protocoles sont connus et la part de la population vaccinée limiterait quand même la propagation du virus.

Mais, c’est certain, si on doit repartir à la rentrée avec le confinement et la distanciation, ce sera dur pour le moral des ménages. Mais la pandémie, le confinement, le télétravail nous ont poussé à revoir nos priorités. La société a changé. On a presque peur d’être optimiste car on a peur d’être déçu. Nous souffrons d’un syndrôme post-traumatique collectif.

Il n’empêche : on se concentre aujourd’hui sur l’endroit où on vit (sa famille, sa maison, sa ville) et moins sur l’endroit où on travaille. La bonne nouvelle, c’est que ça crée une nouvelle forme de croissance économique.

Le "Plus" : des tables rondes sur le monde qui nous attend

Oui, on va réfléchir ici avec des économistes, des politiques, des chefs d’entreprises au monde qui nous attend. Et vous pourrez vivre certains moments en direct sur le site RTL si ça vous intéresse puisque nous retransmettrons les tables rondes que nous animeront samedi et dimanche avec François Lenglet, Bénédicte Tassard et moi.

La "Note" : 18/20 au polystyrène des kebabs

C’est fini depuis hier. L’emballage en polystyrène qu’on utilisait dans la restauration et les kebabs en particulier est désormais interdit. Ils mettent 1.000 ans à se détruire dans la nature et on vend 11 kebabs par secondes en France. On passera à la boite en carton.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/