2 min de lecture Propriétaires

Immobilier : un imbroglio judiciaire l'empêche d'être officiellement propriétaire

Carole vit au milieu des cartons dans son appartement, acheté 200.000 €. En plus d'être déclaré comme un 2 pièces alors qu'il en fait 3, l'appartement est sujet à une procédure judiciaire. Aujourd'hui, Carole n'est toujours pas propriétaire.

Julien Courbet Ça peut vous arriver Julien Courbet iTunes RSS
>
Un imbroglio judiciaire l'empêche d'être officiellement propriétaire Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
ca peut vous arriver - julien courbet
Julien Courbet édité par Thibaud Chaboche

Carole signe, le 3 février, un compromis pour l’achat d’un appartement. La signature définitive devait avoir lieu le 17 avril, puis est finalement reportée au 12 mai. Or, à ce jour, elle n’a toujours pas eu lieu. Comme elle avait donné congé de son appartement, elle a obtenu une convention d’occupation qui lui permet de vivre dans son bien. Mais Carole n'en est toujours pas officiellement propriétaire. 

Ce qui bloque : l’appartement aurait été déclaré, il y a 7 ans, au moment de la demande de permis de construire de la résidence, comme un 2 pièces en mairie, alors qu’il en fait en réalité 3… Mais ce n’est pas tout. Depuis que Carole a emménagé, elle a découvert qu’une procédure judiciaire était en cours entre les copropriétaires et le promoteur, car le chantier aurait été, à l’époque, abandonné avec des malfaçons. 

On lui a vendu le bien comme écologique, fonctionnant avec des panneaux solaires, mais ces derniers ne fonctionnent pas. Les fournisseurs des panneaux ne seraient pas assurés, d’où la procédure… Bref, il y a énormément de problèmes avec cette résidence. Des problèmes dont l’agence immobilière s'est bien gardée de révéler lors de la vente.

Elle vit au milieu des cartons

En attendant, Carole vit au milieu des cartons de déménagement, n'étant pas vraiment chez elle. Elle a 8.500 euros d’acompte bloqués chez un cuisiniste qui devait venir faire sa cuisine, et a également versé l’intégralité du prix de vente (près de 200.000 euros), séquestré chez son notaire, qui est incapable de lui donner une date de signature définitive. 

À lire aussi
Ça peut vous arriver
Electricité : ils risquent chaque jour l'électrocution à cause d'un muret non construit

Pour couronner le tout, on lui demande de payer les charges de copropriété. Carole a appelé Julien Courbet et l'équipe de "Ça peut vous arriver". Elle souhaite toujours acheter le bien, mais souhaite une réduction du prix de 13.000 euros (passant de 178.000 à 165.000). Et par-dessus tout, elle souhaite une date de signature.

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Propriétaires Achat Appartements
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants